Faits Divers

Trafic de drogue à Pamplemousses : une cinquantaine de personnes rendent une perquisition difficile

Les faits et gestes d’un certain Trishan J., 25 ans, étaient sous surveillance policière depuis quelque temps. Son domicile à Résidences CHA à Pamplemousses a été perquisitionné, dans la soirée du jeudi 29 août. Du cannabis et une somme de Rs 10 000 ont été saisis. Deux arrestations ont été effectuées par la Special Anti-Robbery Squad. 

Une foule d’environ d’une cinquantaine de personnes, composée d’hommes, de femmes et d’enfants était attroupée autour de la maison du présumé suspect, à l’arrivée de la police. Ces derniers exprimaient leur mécontentement quant à la présence des policiers dans le quartier. 

C’est alors que l’un d’eux, un dénommé Maxwell M., âgé de 45 ans, aurait menacé les policiers et les auraient ordonné de déguerpir. Ce maçon a incité les personnes à rendre l’opération difficile aux forces de l’ordre. 

Quelques minutes après, le caporal Georges a pu calmer les esprits. Sauf que le dénommé Maxwell M.  a refusé de coopérer. Les policiers l’ont alors arrêté. Il a tout de suite dit : « donn mwa enn sanss ».  

Trishan J. aurait alors dévoilé aux policiers : « gandia sa misie, mo zis vann gandia mwa, mo pa vann sintetik. Sa larzan la se larzan monn gagne kan monn vann gandia sa, mo zanfan malad. » Il a été arrêté et conduit au poste de police de Pamplemousses. Il est en attente de sa comparution devant la justice. Il répondra d’une accusation provisoire de trafic de drogue. Quant à Maxwell M., il répondra d’une accusation provisoire de ‘Rogue and Vagabond’. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !