Faits Divers

Trafic de drogue et de faux permis : quatre personnes épinglées et un faussaire recherché

la_cid port louis nord Les enquêteurs surveillaient les faits et gestes du jeune coiffeur de 25 ans.

Mardi aux petites heures du matin à Résidence La Cure, une vaste opération policière a mené à l’arrestation de quatre suspects dont un couple. Ils sont soupçonnés de s’adonner au trafic de drogue dans le quartier. Un cinquième suspect est recherché pour trafic de faux permis de conduire.

L’opération Sudden Fall a débuté vers 2 h 30 mardi. Elle a réuni plusieurs unités de la police dont les éléments de la Special Anti-Robbery Squad de Port-Louis Nord. Sous la houlette du DSP Frichot, les limiers se sont rendus à Résidence La Cure. Depuis un certain temps, les enquêteurs surveillaient les moindres faits et gestes d’un jeune homme de 25 ans, exerçant comme coiffeur. Ce dernier serait également trempé dans des transactions illicites. Lui et sa compagne de 23 ans sont soupçonnés par la police de s’adonner au trafic de drogue et d’être des receleurs.

Munis d’un mandat de perquisition, les policiers ont fait irruption au domicile du couple. Ils y ont effectué une fouille en présence du suspect et de sa compagne. Rien n’a été laissé au hasard. Une motocyclette a été inspectée et l’opération s’est avérée payante. Les policiers ont retrouvé un colis dissimulé recouvert de plastique. À l’intérieur duquel se trouvent 28 sachets enveloppés dans des feuilles d’aluminium, contenant une poudre suspectée d’être de l’héroïne. 

Questionné sur la provenance de ce colis suspect, le coiffeur a soutenu « misie pa pou mwa sa zafer la. Motosiclet la pou mo madam sa ». Des équipements servant dans la préparation du colis ont aussi été découverts. De plus, les limiers ont retrouvé chez le couple des bijoux, suspectés de provenir d’un vol. Les deux ont été appréhendés et conduits dans les locaux de la CID de Port-Louis Nord. 

L’opération s’est poursuivie. Les limiers se sont rendus dans la maison de l’oncle du coiffeur qui habite la même localité. Une fouille chez ce dernier a permis aux limiers de retrouver des feuilles de cannabis, une somme de Rs 350, suspectée de provenir de la vente de cannabis. Le suspect n’a pu donner des explications. Poursuivant leur fouille, les policiers ont retrouvé un faux permis de conduire dans un tiroir. Assailli de questions, le suspect a fini par céder. « Wi misie fos lisans sa, mo finn aste sa Rs 2 000 avek enn misie ki apel Mericain dan site lakir », devait-il balancer à la police. Les enquêteurs pensent qu’il n’est pas le seul à s’être procuré d’un faux permis. Mericain, le suspect mentionné est recherché.

Plus loin, dans une autre maison du quartier, les policiers ont saisi des feuilles séchées, suspectées d’être du cannabis et de la méthadone. Ce quatrième suspect a reconnu les faits. « Gandia la pou mo fime sa, ek metadonn mo finn aste pou mo bwar », a-t-il expliqué aux policiers. 
Les quatre suspects ont été placés en état d’arrestation. Ils ont comparu en cour de Port-Louis sous une charge provisoire de « drug dealing ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !