Faits Divers

Trafic de drogue et blanchiment d’argent à Bois-Marchand : la compagne de Zougoul arrêtée

cash Une somme de Rs 1,4 million a été saisie chez la tante de Yanicka Julie Manan mardi 21 août.

Rosinette Manan, une cleaner, a été arrêtée en possession Rs 1,4 million, le mardi 21 août, par l’équipe Alpha de la Metropolitan Division de l’Anti-Drug and Smuggling Unit. Par la suite, celle-ci a procédé à une troisième arrestation. Il s’agit de la compagne de Mahen Ramessur, alias Zougoul.

Yanicka Julie Manan, une esthéticienne de 37 ans, était activement recherchée depuis l’arrestation de son compagnon, Mahen Ramessur, 33 ans, le 13 août. Ce dernier avait été arrêté après la saisie de plus d’un kilo de drogue synthétique et de 85,58 g d’héroïne, le tout d’une valeur marchande de Rs 6,8 millions. Les enquêteurs avaient eu vent que la concubine était également mêlée à ce trafic et que ce serait elle qui aurait convaincu sa tante, Rosinette Manan, de dissimuler Rs 1,4 million.

Après l’arrestation de cette cleaner, le mardi 21 août, avec trois boîtes de bijoux et cette somme d’argent soupçonnée de provenir de la vente de la drogue, les enquêteurs ont pu mettre la main sur la concubine de Mahen Ramessu. Elle a été arrêtée le vendredi 24 août.

L’interrogatoire de cette esthéticienne, qui habite à Bois-Marchand, commencera en début semaine quand elle sera interrogée sur le trafic de drogue et le blanchiment d’argent dans cette région. Les enquêteurs soupçonnent son concubin, Zougoul, d’être le cerveau d’un réseau opérant à Bois-Marchand.

Yanicka Julie Manan a répondu devant le tribunal de Port-Louis, vendredi, d’une accusation provisoire de complicité et a été maintenue en détention policière. Elle pourrait être confrontée aux déclarations de sa tante dont l’interrogatoire a démarré le jeudi 23 août. Les enquêteurs de l’équipe Alpha de la Metropolitan Division de l’Anti-Drug and Smuggling Unit n’écartent pas la possibilité d’autres arrestations dans cette affaire.

Yanicka Julie Manan et sa tante Rosinette Manan se sont retrouvées derrière les barreaux après l’arrestation de Mahen Ramessur qui avait été placé sous surveillance par la brigade antidrogue depuis plusieurs mois. L’arrestation de la cleaner a permis à la brigade antidrogue de lever le voile sur la fortune de Zougoul.