Live News

Trafic de drogue à Argy, Flacq : le boss Bouboul rejoint son frère en prison

Gérard Noël Catapermal, surnommé Bouboul, est accusé de trafic de drogue.

La brigade antidrogue a ratissé le village d’Argy à Flacq mercredi après-midi. Cinq présumés trafiquants de drogue ont été arrêtés. Parmi : un dénommé Gérard Noël Catapermal, surnommé « Bouboul » et reconnu comme un « Boss » dans la région. Il rejoint ainsi à la case prison son frère Marc Wenzo Catapermal, arrêté pour un délit similaire. 

Les habitants d’Argy, Flacq, et des travailleurs sociaux ont maintes fois tenté d’attirer l’attention des autorités sur la vente intensive de drogues en tous genres dans le quartier. Leur appel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Le mercredi 22 mai 2019, la police a sorti l’artillerie lourde pour contrecarrer ces activités illicites. Plusieurs unités ont été mises à contribution : l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de l’Eastern Division, qui a bénéficié du soutien de celles de Curepipe et de Rose-Hill, ainsi que des commandos du Groupe d’intervention de la police mauricienne. 

En fin d’après-midi, ils ont arrêté un dénommé Gérard Noël Catapermal, âgé de 43 ans, connu comme Bouboul et réputé pour être un « Boss » dans la région. Il avait une certaine quantité de drogue sur lui. Une fouille a été menée à son domicile. Les hommes de l’inspecteur Sevanandee ont découvert sur une étagère à chaussures dans une chambre un colis soigneusement dissimulé. Celui-ci contenait 108 paquets de gandia pesant au total 31 grammes ainsi que 32 paquets d’heroïne pesant au total 2,21 grammes. La valeur marchande de cette drogue est estimée à Rs 75 000. 

Gandia, héroïne… 

Après cette découverte, Bouboul a été sommé de se justifier sur la présence de drogue à son domicile. « Gandia ek leroin la pou mo trase sa misie », a-t-il dit. Il a aussitôt été placé en état d’arrestation. Il a comparu devant le tribunal de Flacq. Il a été inculpé de trafic de drogue. La police a objecté à sa remise en liberté. 

Il rejoint son frère à la case prison. Marc Wenzo Catapermal est déjà en détention pour trafic de drogue. Le frère de Bouboul est tombé dans les filets de la brigade antidrogue en diverses occasions entre 2017 et 2019.  En 2019, des psychotropes, de la drogue de synthèse et la somme de Rs 109 425 ont été trouvés sur lui. 

Bouboul n’est pas le seul à avoir été arrêté mercredi. Ce jour-là, les enquêteurs de l’Adsu ont appréhendé quatre autres hommes soupçonnés d’être des trafiquants de drogue opérant dans le village d’Argy. 

Un homme de 24 ans a été cueilli avec 29 paquets d’héroïne. Un autre présumé trafiquant de 34 ans a été arrêté avec 13 paquets d’héroïne et des tablettes de psychotropes, dont du Pregabalin. Chez un autre « dealer », la somme de Rs 6 725, soupçonnée de provenir du trafic de drogue, 26 paquets d’héroïne et des semences de cannabis ont été saisis. Un autre individu, âgé de 26 ans, a été arrêté avec 11 paquets d’héroïne sur lui. Tous les suspects coffrés ont été placés en détention après leur inculpation pour trafic de drogue devant le tribunal de Flacq.   

Cette descente musclée de l’Adsu est venue mettre du baume au cœur aux habitants d’Argy, qui entrevoient une lueur d’espoir. « Nou kontan ki l’Adsu pe vinn fer lafouy parski landrwa-la inn tro gate. Lontan ti ena bann caïd ki ti intousab isi », explique Diego (prénom modifié), père de famille issu de ce village de l’Est. Le travailleur social Ally Lazer a lui aussi maintes fois tiré la sonnette d’alarme sur le problème de drogue qui gangrène le village d’Argy. « Ladrog zame inn aret vande dan cité Argy. 24 lor 24 gagn ladrog laba », dit-il. C’est dans ce même quartier qu’un jeune a perdu la vie, en 2017, après une overdose.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !