Live News

Toxicomanie : ils bravent l'ordre de couvre-feu pour se procurer la drogue

Deux hommes et une femme qui circulaient à bord d’une voiture mercredi au centre de la capitale ont été arrêtés à un barrage policier. Aucun d’entre eux n’avait le fameux laissez-passer délivré par les autorités.  Les policiers ne vont pas tardé à découvrir qu’ils avaient affaire à des toxicomanes. En situation de manque, ceux-ci n’ont pas hésité à braver l’ordre de confinement obligatoire pour se procurer leur ration quotidienne.

L’opération a été menée par le tandem Takoor et Bundhooa soutenus par d’autres collègues du poste de police de Trou-Fanfaron. 

Interrogé sur la raison de sa présence sur la voie publique, le conducteur, un nommé Imteeaz, n’a pas été en mesure de fournir aucune explication.  Son allure louche va par ailleurs intriguer les policiers. On va alors demander à tout le monde de sortir du véhicule pour une fouille corporelle. La voiture elle même sera passée au peigne fin. Ce qui conduira au final à la découverte des sachets suspects sur la banquette arrière. Le conducteur de la voiture va lui même faire des aveux : “Mo fine aster ça brown la pour fumer ensem avec ça missier la  ek so mad ame.”   

Tout le monde a été escorté jusqu’au poste de police et, au moment de leur arrivée, l’attention d’une policière de service au poste est attirée sur le comportement bizarre de la femme qui faisait partie du cortège.  Elle tentait, en somme de  se débarrasser des petits sachets qu’elle avait en sa possession. Un policier faisant partie de l’escorte s’est hâté pour récupérer les s. Une fois ouverts ils ont révélé la présence  d’une substance considérée comme la drogue. Les  trois suspects ont tous été incarcérés. Ils sont passibles de poursuites possession de drogue et aussi  pour infraction à l'ordre de couvre-feu.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !