Live News

Tourisme : «Les autorités ne devraient pas privilégier les étrangers», dit la Federation of Pleasure Craft Operators

La Federation of Pleasure Craft Operators n’est pas contente de la « privatisation » des plages sur l’île aux Cerfs et elle le fait savoir. Face à la presse ce vendredi 28 juillet, Silvain Seblin, porte-parole de l’association, a affirmé avoir envoyé plusieurs lettres de protestation au ministre du Tourisme Anil Gayan et au Premier ministre Pravind Jugnauth mais elles seraient restées sans réponse.

Prem Beerbal, président de la Federation of Pleasure Craft Operators, a enjoint le ministre du Tourisme de ne pas donner toutes ces plages aux étrangers. « L’île aux Cerfs appartient au gouvernement mais plus de 600 mètres de la plage ont été alloués à une compagnie privée. Lerla bann-la inn fer sa vinn enn private beach. Nous ne pouvons même pas nager ou marcher là-bas. Ceux qui l’ont fait ont été agressés à coups de sabres et de bâtons. Nous demandons à Anil Gayan de ne pas donner autant de privilège aux étrangers. Les Mauriciens ont les capacités de développer le pays », a déclaré Prem Beerbal.

L’association demande également une rencontre avec Anil Gayan pour discuter des problèmes rencontrés depuis l’entrée en vigueur des nouveaux amendements.

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !