Economie

Total Challenge Startupper de l’Année : les projets novateurs récompensés

Total Challenge Startupper de l’Année

Lalita Purbhoo-Junggee, Jade Li et Diane Nuteau sont les gagnantes du Total Challenge Startupper de l’Année. En quoi consistent leurs projets ? Dans quels secteurs opèrent-ils ? Comment évoluent leurs entreprises ? Rencontre.

Lalita Purbhoo-Junggee : quand les serviettes hygiéniques biodégradables sont à l’honneur

lalita
Lalita Purbhoo-Junggee
a raflé le premier prix de
Rs 750 000.

Tout a commencé en 2017 quand Lalita Purbhoo-Junggee, qui était en voyage en Inde, a acheté un paquet de serviettes hygiéniques biodégradables. Par la suite, elle est rentrée au pays après quatre semaines avec un projet précis en tête. Et depuis 2018, elle réalise avec différents fournisseurs et laboratoires des tests et des essais car l’objectif premier est de produire ces serviettes hygiéniques biodégradables à Maurice. Après plus d’un an de recherches et d’essais avec différents matériaux, elle a sélectionné le produit final fait à partir de fibres de bambou et de maïs, matières facilement accessibles et cultivées sous notre climat.  C’est ainsi qu’est né Recycle Moi.  Et d’ajouter : « J’ai dû certes investir beaucoup d’argent, une grande partie de mes économies, je dirais. Je suis très contente de bénéficier de ce soutien financier de Total qui me permettra d’injecter plus de fonds dans ce projet. Le lancement est prévu dans quelques semaines ».


Jade Li : initier les enfants à la robotique et au codage

jade
Jade Li, deuxième gagnante,
a reçu Rs 450 000.

Âgée de 25 ans et détentrice d’une maîtrise (MEng) en ingénierie biomédicale de l’Imperial College de Londres, Jade Li est à la tête de Katapult lancée en janvier 2019. L’entreprise propose des ateliers sur la robotique et la programmation aux jeunes de 7 à 18 ans. Notre mission, dit-elle, est d’autonomiser ces derniers et les inciter à vivre pleinement leur passion pour la technologie. « Je crois profondément dans la théorie selon laquelle l’apprentissage par le jeu et la pratique est l’une des méthodes ayant le plus de succès. Ces ateliers permettent de stimuler la créativité et la capacité d’innovation parmi les enfants dès leurs jeunes âges afin qu’ils aient les compétences nécessaires pour trouver des solutions innovantes aux problèmes de société ». Elle soutient que le lancement de son holiday camp est prévu pour les vacances de Pâques, alors que celui de club parascolaire, appelé Creative Coding, se fera à la fin du mois d’avril.


Diane Nuteau : accompagner les startup et PME dans leur réflexion stratégique

diane
Diane Nuteau, la troisième gagnante, a obtenu Rs 300 000.

Âgée de 33 ans, Diane Nuteau propose Le Creative Brainstorming, un atelier de huit heures lors duquel les participants sont invités à mettre de côté leurs gadgets électroniques afin de favoriser l’échange et la concentration. L’objectif est de permettre aux start-up, PME et entrepreneurs de prendre du recul sur la situation actuelle de l’entreprise, de réfléchir sur la stratégie de communication et de marketing à mettre en œuvre tout en valorisant les divers points de vue des membres de leurs équipes. L’atelier est VAK-friendly, c’est-à-dire que les éléments discutés sont visuels, auditifs et kinesthésiques, l’idée étant de mieux communiquer la stratégie à entreprendre et d’aligner cette vision avec les membres d’une même équipe, poursuit-elle. Le Creative Brainstorming permet de réduire les échanges de mails par rapport aux projets, fait gagner du temps et accélère le processus de prise de décision. Tout cela dans une ambiance créative, dynamique, joviale et constructive, conclut-elle.


50 000 inscriptions

Au terme de la sélection des lauréats du Challenge Startupper de l’Année organisé par Total Maurice, les gagnantes de cette édition 2018-2019 ont été récompensées à l’occasion d’une cérémonie officielle de remise de prix organisée le 7 mars 2019 à l’hôtel Le Méridien. Il faut souligner que cette deuxième édition a recueilli 50 000 inscriptions. Environ 825 finalistes ont eu la chance de pouvoir présenter leur projet devant un jury d’experts et 165 gagnants ont été récompensés. À savoir que c’est Lalita Purbhoo-Junggee qui a eu le premier prix pour son projet Recycle-moi ; Jade Li, le deuxième prix pour son projet Katapult et Diane Nuteau, le troisième prix pour son projet The Creative Brainstorming.


Aide financière

Ces jeunes entrepreneuses bénéficieront d’une aide financière pour développer leur projet, d’un montant allant jusqu’à Rs 750 000 pour la 1ère gagnante. Elles se verront offrir également un accompagnement personnalisé de la part de SME Mauritius et une campagne de communication pour donner de la visibilité à leur projet.