Législatives 2019

Toolsyraj Benydin : «Ce n'est pas de gaiété de cœur que j'ai quitté le numéro 15...»

Réunion de l'Alliance Morisien (MSM-ML), ce vendredi soir, 11 octobre avec des habitants  de Chebel au centre sir Gaëtan Duval. Une réunion animée par les trois candidats de l'Alliance Morisien au no 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière), soit, Ken Fong, Toolsyraj Benydin et Gilles L'Entêté. 

Toolsyraj Benydin est arrivé après le début de la réunion. «Ce n'est pas de gaiété de cœur que j'ai quitté le numéro 15 (La Caverne/Phoenix), un peu comme un salarié qui change de lieu de travail. Mais il faut le faire et suivre les instructions de nos leaders. Ivan Collendavelloo m'a dit qu'«il a besoin de moi au numéro 20», a-t-il dit. 

Toolsyraj Benydin s'est félicité de son bilan dans le no 15 (Vacoas-Phœnix). «Il vaut mieux un pays en construction que de s'asseoir dans un bureau et de ne rien faire», a affirmé  l'ancien PPS qui assure que le développement «va se poursuivre si l'Alliance Morisien reste au pouvoir».

De son côté, Ken Fong a défendu son bilan en tant que maire de Beau-Bassin-Rose Hill. «Mes mains sont propres, ma conscience est claire. Ne nous jugez pas sur les lumières qui ne fonctionnent pas, sur les drains qui manquent ou sur les ordures pas ramassées. Jugez-nous sur les réalisations du gouvernement», a-t-il dit. 

Pour sa part, Gilles L'Entêté a soutenu qu'il a démissionné de la NHDC «avec un pincement au cœur». «Nous représentons la continuité alors qu'en face ils veulent venir au pouvoir avec l’esprit de vengeance. Nous travaillons dans la proximité. Il y a beaucoup à faire dans le numéro 20. Il faut accompagner les jeunes sans-emploi. Si Roshi Bhadain est élu, il n'aura pas de majorité. Si vous votez pour lui vous êtes sûrs de le mettre dans l'opposition», a souligné Gilles L'entêté.

Mise à jour :
Interrogé à la sortie de la réunion, Toolsyraj Benydin a assuré qu'«il a été muté parce qu'il a fait du bon travail dans la circonscription no 15 (La Caverne/Phoenix)» et que «son leader» lui a demandé «de venir aider dans le no 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière)».

«Depuis hier, on fait du porte-à-porte. La population a beaucoup d’attente. Quand la population trouve un nouveau arrivé, elle se demande pourquoi il est là. Pourquoi a-t-il été déplacé ? Est-ce qu’il a mal fait son travail là-bas (NDLR : au no 15). C’est tout le contraire. Comme me l’a expliqué mon leader, ils sont satisfaits du travail que j’ai fait là-bas et m’ont demandé devenir aider mes deux collègues […] pour continuer à faire du bon travail. […] J’aime les challenges, les défis et prendre des risques. […] Rien n’est impossible», a-t-il précisé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !