Live News

Tiktok Craze - Stéphie Eugénie : mannequin modèle

Stéphie Eugénie, 25 ans, qui travaille comme chargée de facturation et coach pédagogique, a fait le buzz avec sa vidéo de « call center ».

« J’ai fait une première vidéo comme ça au hasard et les gens ont adoré… » Un an déjà que dure l’histoire d’amour entre Stéphie Eugénie et TikTok. S’y étant inscrite en janvier 2021 en créant son compte browskingiirl, elle a à ce jour plus de 43 000 abonnés et 600 000 « likes ».

Elle compte plus de 43 000 abonnés et plus de 600 000 « likes » sur TikTok.
Elle compte plus de 43 000 abonnés et plus de 600 000 « likes » sur TikTok.

Ce qui a fait sa popularité, c’est une vidéo TikTok sur les centres d’appels. « Je parlais de la dépression, des répercussions que cela peut avoir sur notre entourage », raconte le mannequin de 25 ans qui travaille comme chargée de facturation et coach pédagogique. En l’espace de deux, trois mois, elle séduit de nombreux abonnés.

Ses vidéos tantôt entre l’humour et les tendances mode font mouche. Et dire qu’avant qu’elle ne s’y essaie, elle se moquait de sa sœur qui faisait des vidéos TikTok. Si elle parle de santé mentale, Stéphie Eugénie mise aussi sur les bons plans mode. « Je me suis dit que ça serait une bonne idée de montrer des bons plans en matière de vêtements que ce soit pour les achats en ligne ou à Maurice. » Elle propose des vidéos telles que « Get ready with me » avec des bonnes affaires sur Shein, un site de vente en ligne très populaire. 

La tiktokeuse fait également des vidéos de petits plats simples pour les débutants. La plus populaire, « Salade poisson salé », a rassemblé 300 000 vues. 

La jeune femme confie avoir souvent été jugée par les internautes. « Quand on commence à faire des vidéos TikTok et à avoir de la visibilité, l’on s’expose inévitablement à ce genre de choses : les critiques, les menaces. J’aime faire mes vidéos et je ne compte pas arrêter », lance-t-elle.

Elle indique avoir d’autres projets sur TikTok notamment en développant davantage de contenus « body positive ». Elle souhaite également sensibiliser les jeunes filles sur les dangers auxquelles elles s’exposent en faisant certaines choses. « Je sais que nous sommes sur une île où tout est tabou mais j’ai envie de changer la mentalité des futurs parents et des jeunes d’aujourd’hui en ce qui concerne les normes de notre société, faire telle chose pour s’intégrer ou être belle aux yeux des autres sans se rendre compte des répercussions », souligne-t-elle. 

Et ce n’est pas tout. Stéphie Eugénie veut aborder la santé mentale mais cette fois-ci des hommes. « Les parents disent toujours à leurs fils qu’ils ne doivent pas montrer leur faiblesse car c’est mal perçu, sans se rendre compte que leurs enfants finissent par se renfermer et souffrir de dépression ou autre », fait-elle ressortir. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !