Economie

Textile et habillement : EDB encourage les textiliens à se tourner vers la robotisation

textile L’industrie 4.0 peut révolutionner le secteur textile mauricien.

L’Economic Development Board (EDB) s’intéresse de près à la quatrième révolution industrielle qui dynamise le monde des affaires. L’usine textile de demain se rapproche vers la robotisation (outils de production), l’Intelligence Artificielle et la réalité technologique (data, Internet of things). Un atelier de travail regroupant les différents acteurs du secteur manufacturier a été organisé en ce sens le jeudi 18 avril à Balaclava.

Intervenant à cette occasion, François Guibert, Chief Executive Officer de l’EDB, confie que l’organisme a déboursé Rs 158 millions pour le programme Speed-to-Market. Charles Cartier, président de l’EDB estime, quant à lui, que l’industrie 4.0 peut révolutionner le secteur textile mauricien pour transformer les processus traditionnels et améliorer la productivité afin de promouvoir l’exportation. 

«  Nous fabriquons des vêtements de grande qualité à Maurice pour des marques de renommée mondiale au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis et en Afrique-du-Sud. Cependant, le secteur fait face à plusieurs défis aujourd’hui et les chiffres officiels montrent une baisse des exportations, ce qui confirme que l’industrie se trouve à la croisée des chemins, avec la nécessité pressante de rompre avec l’héritage du passé et de se réinventer. Face à un rude marché, le textile mauricien n’a pas non plus le choix que de se tourner vers l’industrie 4.0 », dit-il. Un avis partagé par Geerish Bucktowonsingh, Head of Manufacturing (Traditional) de L’EDB. « L’industrie 4.0 aidera les entreprises à être plus productives et plus optimisées », conclut ce dernier.


Les défis du secteur textile et habillement à Maurice

  • Coûts de production en hausse.
  • Risque élevé de financement.
  • Des pays concurrents (Bangladesh, Vietnam) proposent des produits textiles à faibles coûts, comparés à Maurice.
  • Besoins en capital humain.
  • Volatilité du taux de change.

En chiffres

  • Le secteur manufacturier génère 12,3% du PIB
  • Le secteur manufacturier d’exportation brasse Rs 80,5 milliards
  • Ce secteur compte 95 400 emplois
  • Maurice exporte 1 500 produits dans 125 pays
  • 54 % de la fabrication totale sont exportés
  • L’industrie du vêtement comprend 32 grandes, 65 moyennes et 60 petites entreprises mauriciennes
  • 580 entreprises font partie du secteur manufacturier

Les axes de relance

  • Robotisation
  • Garment making 4.0
  • Privilégier l’e-commerce
  • Intelligence Artificielle
  • Adopter l’automatisation (réalité virtuelle, impression 3D)
  • Créer le bon écosystème (Main-d’œuvre qualifiée, collaboration entre les universités et l’industrie, infrastructures)
  • Partenariat avec des pays africains
  • Diversification de marchés - autres que le Common Market for Southern and Eastern Africa (COMESA) et la Southern African Development Community (SADC)

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor