Défi Zen

Tessa Prosper: l’art dans la peau

À 22 ans, elle a choisi d’être professionnellement indépendante, en épousant le métier d’artiste tatoueur. Tessa Prosper ne veut, cependant, pas être l’ombre de son père Lindsay, tatoueur de renommée nationale. Pour elle, cet art est « magique ». Elle nous confie les cinq événements qui ont marqué sa vie. Zee... zee... Tessa, 13 ans, est intriguée par un son métallique. C’est son frère qui est en train de tatouer un jeune client. Eblouie devant la magie de cet art, l’adolescente insiste pour s’essayer au tatouage. « Le client n’y voyait aucun inconvénient. Il nous faisait confiance. Mon frère m’a alors tendue l’appareil et m’a expliqué rapidement les techniques de base. J’étais toute excitée à l’idée de tracer mon premier tatouage. J’ai élaboré une petite étoile », se souvient Tessa. À ce moment-là, une passion est née : elle sera artiste tatoueur.
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"3435","attributes":{"class":"media-image wp-image-2296","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"400","height":"629","alt":"\u00ab Il n\u2019est pas n\u00e9cessaire d\u2019\u00eatre un intellectuel pour contribuer au d\u00e9veloppement de la soci\u00e9t\u00e9. Il suffit d\u2019am\u00e9liorer la vie des autres. \u00bb"}}]] « Il n’est pas nécessaire d’être un intellectuel pour contribuer au développement de la société. Il suffit d’améliorer la vie des autres. »

À 15 ans, Tessa Prosper décide de mettre fin à sa scolarité. Elle se trouve à la croisée des chemins. « J’étais confuse. Je ne savais pas ce que je voulais vraiment faire de ma vie. J’étais déprimée », dit-elle d’un air triste. Ne sachant pas quelle direction choisir, elle se rend à la Réunion, le temps de faire le vide et de se retrouver. À l’île sœur, la jeune fille s’inscrit à l’école des Beaux-arts dans la filière architecture. Fêtarde de nature, elle s’en désintéresse très vite. Son frère lui conseille le « graphic design » au Charles Telfair Institute. « Je n’ai tenu qu’une seule année à l’institut. Puis un jour, mon oncle, qui vit en Australie, m’a dit que « knowledge is power ». Il m’a dit qu’il n’est pas nécessaire d’être un intellectuel pour contribuer au développement de la société. Il suffit de prendre conscience de notre environnement et d’aider à améliorer la vie des autres », confie-t-elle.

Studio de tatouage

Un jour, en jouant avec ses trois nièces, l’une d’elles se confie à Tessa. « Tatie, quand je serai grande, je serai comme toi. Tu es jolie, tu portes toujours des chaussures à talon, tu dessines bien et tu fais des tatouages », lui dit la petite. « Ces paroles m’ont touchée. Je n’avais jamais imaginé que je pouvais être l’idole d’une petite fille. À cet instant, je me suis dit qu’il fallait me ressaisir et faire quelque chose de concret de ma vie », dit-elle. Au même moment, son père lui propose de gérer leur nouveau studio de tatouage au Caudan Waterfront. Aujourd’hui, cela fait cinq mois depuis que Tessa met son talent inné à la disposition des adeptes de l’art corporel.

Quand Tessa rencontre Shaad

L’année dernière, Tessa Prosper franchit un nouveau cap dans sa vie sentimentale. Son petit ami lui offre une bague de fiançailles. « Shaad et moi sommes à la fois différents, mais similaires. Contrairement à moi, il n’aime pas le tatouage. Notre point commun est l’amour que nous portons pour nos familles respectives. Nous sommes tous les deux très protecteurs envers elles. Chaque jour, il m’apprend que la vie vaut la peine d’être vécue. Chaque instant de notre vie est irremplaçable. Il faut donc en profiter au maximum », nous confie Tessa avec le sourire.

Symboles indélébiles

Tessa Prosper a cinq tatouages. Chacun marque un événement important de sa vie. Son premier tatouage remonte à sept ans de cela. « Je n’avais que 15 ans et je voulais à tout prix me faire tatouer. Mais papa a insisté pour que je passe d’abord mes examens, avant qu’il ne m’offre le premier tatouage. Il a tenu sa promesse et quatre étoiles ont été dessinées sur ma cheville. Chaque étoile représente un membre de ma famille », conclut joyeusement la jeune tatoueuse.
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !