Magazine

Tessa et ses savonnettes faites main 100 % naturelles !

tessa Tessa Fauvrelle prévoit de passer à la grande distribution l’an prochain.

Elle a laissé derrière elle 18 années de carrière dans le secteur maritime pour se consacrer à sa passion pour le savon. Tessa Fauvrelle, 43 ans, entrepreneure, est propriétaire d’Essentia Soap Bar, une petite entreprise spécialisée dans la fabrication de savonnettes faites main. Rencontre.

Il y a quatre ans, elle a tout laissé tomber, prenant sa retraite anticipée, pour se consacrer pleinement à son ultime passion: le savon. « J’ai travaillé pendant 18 ans dans le secteur maritime pour le compte d’une grosse société de la capitale. En octobre 2015, suite à l’arrêt du service d’armateur à Maurice, j’ai pris ma retraite anticipée de l’entreprise. Depuis, je me suis mise à mon propre compte », explique l’artisan.

Cette passion pour les savonnettes date de son enfance. « Je pense avoir hérité de cela de ma grand-mère paternelle qui adorait les savonnettes. J’en ai d’ailleurs une collection qui date de mon enfance ». Mais Tessa confie que c’est à la suite d’un traitement contre la perte de ses cheveux (une alopécie) qu’elle a vraiment pris la décision de bannir tout produit chimique et de se mettre au naturel.

Durant cette période, elle a eu la chance de suivre une formation sur la saponification auprès d’une Réunionnaise. « Depuis, je me suis mise à faire mes propres savonnettes. Mon époux ainsi que ma fille m’ont suivi dans ma démarche et nous n’utilisons que des handmade soaps pour le bain et les cheveux », relate-t-elle. Le succès fut immédiat pour Tessa qui se fait connaître de bouche-à-oreille. « L’idée de commercialiser mes savonnettes fut alors une évidence. » 

Les savonnettes d’Essentia Soap Bar sont faites à base d’huile d’olive extra-vierge et d’huile de coco. Les deux huiles nourrissent intensément et empêchent le dessèchement de la peau. « J’en fais toute une variété en rajoutant des ingrédients naturels tels que le safran, le charbon actif, le miel, la camomille, le neem, le thym, le romarin, la lavande et l’argile. J’en fais aussi aux huiles essentielles. Chaque ingrédient a ses vertus et ses bienfaits », souligne l’entrepreneure.

Tessa précise qu’en utilisant des savonnettes artisanales, vous savez exactement quels ingrédients sont utilisés et quelle savonnette s’adapte le mieux à votre type de peau contrairement aux savonnettes commerciales. « Il est souvent difficile de déchiffrer les ingrédients chimiques », dit-elle.

Aujourd’hui Tessa propose des savonnettes déclinées en une quinzaine de parfums pour le corps, le visage et les cheveux. Elle fabrique une bonne centaine de savonnettes par jour et ses journées sont partagées entre la production, l’emballage et la commercialisation de ses produits. « Les savonnettes prennent 4 à 6 semaines pour sécher avant de pouvoir être utilisées. Il faut donc en produire régulièrement pour avoir du stock. »
Étant membre active de la National Women Entrepreneur Council (NWEC), les savonnettes fabriquées par Tessa sont disponibles au siège de cet organisme à Phoenix, aux différents marchés organisés par la NWEC, aux divers « green markets », chez Meili à Curepipe, à La Vallée de Ferney, à O Goutte d’Eau à Flic-en-Flac et bientôt dans le Nord et à Bel-Ombre.

L’Essentia Soap Bar se prépare actuellement pour les fêtes de fin d’année et prévoit de jolis coffrets aux motifs de Noël. De plus, suite à une formation en aromathérapie, d’autres produits s’ajouteront bientôt à sa gamme. « Nous projetons aussi de commercialiser nos produits dans la grande distribution l’année prochaine. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !