Live News

Terry, 13 ans, en quête d’un nouveau cœur : «Je veux vivre»

Terry compte sur vous pour cette intervention de la dernière chance.

C’est la toute première fois que le gouvernement mauricien autorise la transplantation cardiaque qui se fera en Inde. Terry marque ainsi l’histoire. Ce petit bonhomme de 13 ans a un cœur qui fonctionne à 10% et il se bat pour survivre. Il est à la recherche d’un nouveau cœur. Une vraie course contre la montre a débuté et de gros sous sont à trouver. 

Un cœur. C’est tout ce dont le petit Terry Louise a besoin. Si vous saviez à quel point il veut avoir un cœur qui puisse à nouveau battre comme nous tous. Il en pleure. Assis dans le salon ou dans sa chambre, il ne se passe pas un jour sans qu’il ne se remémore toutes les aventures qu'il a vécues. Depuis quelque temps, il ne peut plus aller à l’école. Ses camarades de classe lui manquent ainsi que les cours. 

Élève du Collège de la Confiance, il vient d’intégrer le Grade 9. Sauf que trop faible pour se déplacer, il est confiné à la maison. Entre les jeux, les petits mots échangés avec sa tati et sa mamie, il fait de son mieux pour se montrer patient et rester fort. Son sourire donne de la force à son entourage. Terry répète sans arrêt : « Je veux vivre ». Il garde espoir.

Chez la famille Louise, tout a basculé il y a un peu plus de trois ans lorsqu’ils ont appris que Terry a des problèmes cardiaques. Fan de foot, le petit bonhomme avait intégré la MCB Football Academy. « C’est pendant les entraînements que les coachs ont remarqué qu’il n’allait pas bien. Nous sommes allés voir un cardiologue et avons appris que le cœur de Terry est dilaté et ne fonctionne pas bien. Il grossit et a la taille d’un cœur adulte en ce moment. L’année dernière, il fonctionnait à 20 % et il est arrivé à 10 % », explique sa mère. 

Récemment, elle a eu l’autorisation du ministère de la Santé pour un transplant cardiaque en Inde, une première pour Maurice, mais cette délicate intervention coûtera au moins Rs 5 millions. Une somme colossale, avancent ses parents qui remuent déjà ciel et terre pour réunir cette somme. « Nous sommes une famille modeste. Je suis cuisinière et mon mari est ferrailleur et nous avons trois enfants. Rs 5 millions, nous n'avons jamais pensé à une telle somme, même pas en rêvé. Quand nous avons appris que notre fils avait des chances d’obtenir un nouveau cœur, nous avons voulu y croire jusqu’au bout. Mettez-vous à notre place. Qui ne se battrait pas pour que vive son enfant ? »

Ainsi, la famille a besoin de réunir le plus vite possible au moins la moitié de cette somme pour que Terry puisse se rendre en Inde et être affiché sur la liste d’attente pour obtenir un cœur. Elle prie tous les jours pour que ce jour arrive le plus vite possible. 

Vous l’aurez compris. Les jours sont comptés. Terry a absolument besoin de ce nouveau cœur pour sa survie. La famille a eu son permis de collecte et ne pourra y arriver sans votre aide. 

Un don de vous, un cœur pour Terry ! Il compte sur vous pour cette intervention ! C’est sa dernière chance… Ce petit gars veut vivre. 

Ceux souhaitant venir en aide à Terry peuvent le faire à travers le numéro de compte suivant: MCB 000447447343 - Terry Emmanuel Louise

De quoi souffre Terry ? 

Terry souffre d’une cardiomyopathie dilatée. Cela veut dire que l’un des muscles d’un ventricule (ou deux) faiblit et la cavité cardiaque se dilate. Cela amène une diminution de la force de contraction du muscle cardiaque. Donc, la quantité de sang éjectée par le cœur à chaque battement est réduite.  Selon les médecins, la cause de cette maladie n’est pas bien connue. 

Karan Juglall, directeur de ‘Enn rev enn sourir’ : « Une première pour Maurice » 

Le fondateur et directeur de l’association ‘Enn rev enn sourir’ qui vient en aide aux enfants malades explique que c’est la première fois que le gouvernement mauricien autorise un patient à se rendre en Inde pour une transplantation cardiaque. « Il faut savoir que c’est une intervention délicate et qui coûte beaucoup d’argent. Dans le passé, un Mauricien a pu s’y rendre à ses propres frais mais en ce qui concerne l’implication du gouvernement mauricien, c’est une première ».  Il tient à remercier les autorités qui ont accepté d’offrir une chance de survie à Terry. 

« Maintenant, la balle est dans le camp des Mauriciens. Il faut faire vite, car le temps est un facteur déterminant. Peu importe ce que vous donnez, vous sauverez cet enfant ! » 

Le transplant cardiaque : l’intervention de la dernière chance 

L’objectif de la transplantation cardiaque est de remplacer le cœur du patient par celui d’un donneur d’organe dont la compatibilité corporelle et sanguine a fait l’objet d’une étude détaillée au préalable. Une transplantation cardiaque est une intervention chirurgicale qui dure de 4 à 6 heures et mobilise une grosse équipe chirurgicale. C’est une intervention très lourde qui n’est proposée que lorsque tous les autres traitements ont échoué. Après le bilan médical, le patient est inscrit à une liste d’attente à son centre de transplantation. Si un cœur est compatible, le patient est alors opéré dans un délai de quelques heures. 

(Source : Internet) 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP