Live News

Terre-Rouge/Verdun : lumière sur les Rs 539,4 M dépensées en réparations et services-conseils

Terre-Rouge/Verdun Les fissures sur l’autoroute Terre-Rouge/Verdun ont été décelées en janvier 2015.

Le ministère des Infrastructures publiques a déboursé des millions de roupies additionnelles pour la supervision et les services-conseils pour les travaux de Terre-Rouge/Verdun. Cette autoroute a connu d’importants dégâts depuis janvier 2015.

Rs 539,4 millions. C’est le montant des dépenses additionnelles encourues par le ministère des Infrastructures publiques pour l’autoroute Terre-Rouge/Verdun. C’est ce qui découle d’un document déposé par ledit ministère à la suite d’une question du député de la majorité gouvernementale, Sudesh Rughoobur.

Un budget de Rs 283 millions, a premièrement été consacré à la réparation ‘d’embankment failures’. Ce contrat a été alloué à la compagnie Transinvest. C’est en janvier 2015 que les fissures sur le tronçon Ripailles/Valton sur l’autoroute Terre-Rouge/Verdun avaient été décelées. Et après plus de quatre ans de travaux, le ministère des Infrastructures publiques s’attend à ce que cette autoroute M3 soit pleinement opérationnelle à partir du 19 juillet.

Le ministère a versé un montant de Rs 3,2 millions à la firme CEREMA Consultancy. Un premier contrat lui a été alloué pour des services-conseils et un autre de Rs 2,6 millions pour des travaux de supervision à temps partiel.

La compagnie Korean Expressway Corporation (KEC) a, pour sa part, reçu un contrat de Rs 2,7 millions, pour d’autres travaux de supervision, alors que la firme chinoise, Sinohydro s’est vu allouer un contrat de Rs 134 millions pour des travaux de consolidation des pilotis. Les travaux de réparation de la route opposée ont, pour leur part, nécessité des travaux additionnels qui ont coûté Rs 116,5 millions. La fin de ces travaux a été annoncée par le ministère des Infrastructures publiques pour le 16 septembre 2019.

Ces dépenses de Rs 539,4 millions sont ainsi venues s’ajouter au coût initial de Rs 4,7 milliards. Les travaux de construction et les frais de consultants avaient coûté Rs 2,2 milliards. Une somme de Rs 804 millions, comprenant des variations de Rs 23 millions, avait également été allouée à Sinohydro, pour un Landslide Project. Un autre contrat de Rs 15,7 millions avait été plus tard alloué à la firme Gamma pour la construction d’une diversion road. Il faut aussi compter Rs 14,8 millions versées à la firme sud-africaine, ARQ, et la firme sud-coréenne, KEC, pour des investigations et une somme de Rs 1,6 milliard payée pour la construction de la route servant à relier Trianon et Terre Rouge/Verdun.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income