Faits Divers

Tentative d’évasion à la prison centrale : un détenu intercepté par un commando placé en isolement

Le détenu Selven Valliamah, qui est dans l’attente du jugement dans son procès pour viol, aurait tenté de s’évader vendredi après-midi de la prison centrale. Ses plans ont toutefois été déjoués. Les officiers du centre pénitentiaire ont recommandé son transfert à la prison de haute sécurité de Phoenix.   « Le plan d’évasion de Selven Valliamah a été tenu en échec à temps », avancent des hauts gradés de la prison centrale. C’est un Principal Prisons Officer (PPO) en service qui a remarqué que « le détenu s’était caché dans un coin d’un espace destiné à la distribution de nourritures ». Il était alors 17 heures. 

Le haut gradé, flairant quelque chose d’anormal, a sonné l’alerte, provoquant un branle-bas de combat général. Les officiers de la Correctional and Emergency Response Team (CERT) ont rapidement mis le détenu hors d’état de nuire et l’ont soumis à une fouille corporelle. Ce qui a permis de trouver en sa possession cinq doses de poudre blanche soupçonnée d’être de l’héroïne. 

« Nous soupçonnons que le prisonnier comptait prendre la fuite en raison de son absence lors de la fermeture des portes. Autre élément qui alimente notre hypothèse est le fait qu’il se cachait dans un endroit où il ne devait pas être à cette heure précise », expliquent des gardiens. Selon nos interlocuteurs, « le détenu envisageait d’utiliser des équipements destinés à la construction, situés non loin de sa cachète, pour s’évader ».

Interrogé, le commissaire des prisons, quelque peu irrité, a déclaré en guise de démenti : « Tentativ evazion inn arrive vendredi, inn ariv lundi mo pa enkor au kouran ? Dites à votre source de vérifier ses informations ».

Pour rappel, le détenu a été jugé coupable d’agression sexuelle sur la fille mineure de sa concubine. Il est dans l’attente de sa sentence prévue le 23 août.