Live News

Tentative de meurtre à l’ICTA : Mridula Rakha doit son salut au climatiseur

Kreshansingh Ramheet Kreshansingh Ramheet

La température était montée d’un cran, mais le climatiseur lui a sauvé la vie, le 9 avril 2018. Dans une plainte déposée en Cour suprême, Mridula Rakha, responsable des Ressources humaines à l’Information and Communication Technologies Authority, relate comment le climatiseur lui est venu en aide après qu’un collègue ait attenté à sa vie.

Mridula Rakha était à son bureau à l’Information and Communication Technologies Authority (Icta), quand Kreshansingh Ramheet, un vigile de 35 ans, y a fait irruption. Il tenait une bouteille contenant un liquide orange qui serait de l’essence. Il l’a lancé au visage et sur les vêtements de la responsable avant de craquer une allumette.

Kreshansingh Ramheet aurait proféré des menaces de mort à son encontre : « To rod lamerdman ar mwa, mo pou touy twa. »

Mais la flamme s’est éteinte quand le vigile a lancé l’allumette en sa direction. Selon Mridula Rakha, l’allumette s’est éteinte en raison de l’air frais que dégageait le climatiseur. Cela malgré les cinq tentatives de Kreshansingh Ramheet.

Alertés par les cris et les bruits émanant du bureau de la DRH, des employés se trouvant dans les bureaux à côté, sont intervenus pour séparer les protagonistes. Certains ont porté secours à la victime, d’autres ont maîtrisé le vigile.

Mridula Rakha, son époux et ses enfants ont porté plainte en Cour suprême, par le biais de Me Jaykar Gujadhur, Senior Attorney, pour réclamer un ordre permanent d’injonction contre Kreshansingh Ramheet.

La responsable des Ressources humaines et son époux ne souhaitent pas croiser à nouveau le vigile. Ils demandent à la Cour suprême d’émettre un ordre pour s’assurer que Kreshansingh Ramheet ne s’approche plus d’eux ni de leurs enfants.

L’incident aurait eu pour toile de fond une enquête interne instituée par l’Icta contre Kreshansingh Ramheet pour tentative d’agression au cutter. Le vigile avait rapporté un cas de harcèlement contre son employeur. Une allégation qu’a rejetée Mridula Rakha.

Le vigile a été arrêté le 9 avril 2018. Il a comparu devant le tribunal de Port-Louis sous une accusation provisoire de tentative de meurtre. Il se trouve actuellement en détention policière. Il comparaîtra de nouveau devant cette instance le 4 mai 2018 pour les besoins de sa libération sous caution.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !