Xplik ou K

Téléphonie : cliente et opérateur pas sur la même longueur d’onde

Mauritius Telecom Mauritius Telecom dit avoir proposé un cellulaire à la cliente en attendant que le sien soit réparé.

Marie Louise Prosper explique qu’il y a plus de deux mois, elle a donné son téléphone portable en réparation à Mauritius Telecom. Or, plus de 30 jours plus tard, l’habitante de St-Pierre de 57 ans affirme que son cellulaire ne lui a toujours pas été restitué. Elle soutient que l’opérateur ne lui a pas non plus fourni de téléphone de remplacement en attendant que le sien soit réparé.

En attendant, elle aurait, selon ses dires, acheté un autre cellulaire dans un autre magasin. « Lorsque j’ai acheté le nouveau téléphone, on m’a fait savoir que le magasin était disposé à me donner un nouvel appareil, mais j’en possède déjà un. J’ai alors demandé d’acheter un téléphone fixe pour la même valeur, mais les responsables n’ont pas accepté », explique la cliente remontée. 

Sollicitée, Karishma Beeharee, responsable de communication au sein de la Mauritius Telecom, indique que, selon les données reçues par la succursale de St-Pierre, « le responsable avait bel et bien proposé à la cliente un téléphone de dépannage, car le fournisseur n’avait pas encore repris du service le 7 janvier dernier, soit la date à laquelle le cellulaire défectueux avait été envoyé en réparation », dit-elle.

Dans son rapport, la succursale de Mauritius Telecom de St-Pierre est disposé à lui remettre un téléphone neuf à condition que tous les autres accessoires du précédent cellulaire soient retournés. « Maintenant si la cliente ne veut plus du téléphone portable et préfère un téléphone fixe à la place, il y a possibilité de considérer sa demande », a souligné la responsable.