Live News

Technologie, communication et innovation : 545 licences de logiciels pour 64 utilisateurs

Le ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation est pointé du doigt par le Public Accounts Committee pour la gestion de pas moins de trois dossiers. Il s’agit de la distribution de tablettes tactiles, de la fourniture de connexions à Internet aux écoliers, de la gestion du fonds de pension des retraités de la poste et du renouvellement des licences de soutien technique d’Oracle.

Sur le dossier des licences de soutien technique d’Oracle, le Public Accounts Committee (PAC) relève que :

  • Lors de l’acquisition du logiciel d’Oracle en 2006, l’investissement initial ne comprenait pas le coût annuel du renouvellement.
  • Il n’y a pas eu de surveillance du service fourni par le fournisseur, malgré le paiement de Rs 19,4 millions par an.
  • Le PAC condamne sévèrement  l’impossibilité du ministère de justifier pourquoi il a renouvelé 545 licences, alors qu’il n’y a pas plus de 64 utilisateurs.

Concernant la distribution de tablettes tactiles et de la fourniture de connexions à Internet aux écoliers, le PAC note que :

  • Le ministère a eu tort de payer Rs 88,5 millions au fournisseur avant que le système ne soit pleinement opérationnel.
  • Le Central Informatics Bureau (CIB) a failli dans sa tâche de surveillance du contrat.
  • Un paiement de Rs 22,1 millions a été approuvé, ce qui a conduit à une variation de Rs 900 000, alors que le CIB avait constaté des problèmes de connexion dans 23 des 55 sites.
  • Le contrat n’était pas clair concernant le paiement de la location d’une connexion internationale d’un montant de Rs 34 millions pour deux ans.
  • Un manque de coordination entre le ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation et le ministère de l’Éducation, des Ressources humaines, de l’Éducation tertiaire et de la Recherche scientifique a été noté.
  • Il n’y avait pas de connexion à Internet pour l’utilisation des tablettes tactiles, malgré le lourd investissement du ministère de l’Éducation.

Concernant le fonds de pension des retraités de la poste, le PAC indique que :

  • Le fonds de pension, géré par la SICOM Ltd, est déficitaire de Rs 617 millions, malgré la contribution du ministère des Finances à hauteur de Rs 225 millions.
  • Le ministère n’aurait pas dû se fier entièrement à l’actuariat de la SICOM Ltd qui est le gestionnaire du fonds de pension, et aurait dû faire appel à une firme indépendante.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation