Actualités

Task Force CCID - Affaire Big Black Bag : Mamade Nanhuck, Reza Chamroo et Raouf Gulbul bientôt convoqués

Mamade Aleem Bocus . Mamade Aleem Bocus .

Après l’audition de l’avocat Mamad Bocus, qui aurait servi d’intermédiaire dans le cadre du rendez-vous entre le candidat Raouf Gulbul et le Maulana Haroon, à Saint-Pierre, les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) devraient s’intéresser à trois autres protagonistes.

Il s’agit de Mamade Nanhuck, du travailleur social Reza Chamroo, et du principal concerné Raouf Gulbul, ancien candidat de l’alliance Lepep aux élections générales de décembre 2014.  Les enquêteurs de la Task Force au sein du CCID, instituée pour faire la lumière sur les conclusions du rapport de la commission d’enquête présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen, visent à établir le déroulement des faits et la provenance d’un sac qui aurait contenu Rs 9,7 millions.

Dans la journée du lundi 5 novembre, Mamade Aleem Bocus s’est expliqué sur son rôle d’intermédiaire entre le Maulana Haroon et l’équipe de campagne de Raouf Gulbul. Il a soutenu qu’il a mis le religieux en contact avec l’ex-candidat Gulbul en vue d’aider ce dernier lors de la campagne électorale. Il a nié toute connaissance sur la présence du sac contenant de l’argent. à l’issue de son audition dans le bureau de la Task Force aux Casernes centrales, Me Mamade Aleem Bocus n’a pas voulu faire de commentaire à la presse.

Les enquêteurs soupçonnent que cet argent proviendrait du trafic de drogue. C’est basé sur les dires de certains autres protagonistes présents lors de ce déplacement à Saint-Pierre, que l’enquête a été initiée. D’ailleurs,  Me Samad Goolamaully et Me Ashley Huranghee  avait soutenu avoir pris connaissance de la présence de ce sac d’argent, par le biais du chauffeur de Me Goolamaully, un dénommé Salim Mohamed, dit Salim Diberr. Ce dernier a déjà été entendu par les enquêteurs de la Task Force, et a expliqué avoir vu le sac d’argent.