Xplik ou K

Surpris par des asticots dans son pain : elle veut poursuivre l’entreprise en cour

Le pain avarié.

Lutchmee Narraidoo et sa famille garderont un souvenir amer de leur dernier passage dans un Fast-Food de Mahébourg. Les membres de la famille se sont rendu compte que le pain acheté contenait des asticots.

«Nous avions décidé, mon époux et moi, de nous arrêter pour manger avec notre fils en bas âge », explique Lutchmee, une Mahébourgeoise. Selon la dame âgée de 28 ans, ce n’est qu’à la maison, après avoir avalé plusieurs bouchées, qu’ils ont aperçu des bestioles dans le pain. « Mon fils avait déjà avalé plusieurs morceaux, il a par la suite été prise d’un malaise et a été conduit d’urgence à l’hôpital », confie la mère de famille visiblement révoltée.

Selon ses dires, le même jour, une déposition a été consignée au poste de police de la localité. « Nous avons soumis à la police notre reçu pour les besoins de l‘enquête, nous avons montré le pain et la photo », dit-elle. Au total, son fils a été hospitalisé durant trois jours.

Toujours selon la jeune femme, dès le lendemain une plainte a été consignée au bureau sanitaire de la région, car le jour de cet incident il était férié. « La santé du public est en jeu, il faut que les mesures d’hygiène soient respectées. Je ne comprends pas comment cela a pu se produire. Nous souhaitons désormais obtenir des dommages, car nous avons les rapports médicaux des soins qui lui ont été administrés », dit-elle.

Interrogé à ce sujet, l’avocat Me Bala Mukan explique que « dans ce cas, elle doit solliciter les services d’un homme de loi et ce dernier demandera le rapport sur le contenu du produit acheté à l’institution concernée. Une fois l’obtention des documents, la dame pourra loger une action en cour afin de réclamer des dommages à l’entreprise concernée », dit l’avocat. Il est d’avis que le ministère devrait être informé par le biais de l’avocat jusqu’à ce que la lettre soit envoyée au département concerné », a-t-il dit.