Live News

Sur un chantier : un ouvrier bangladais agresse son superviseur

Un superviseur a été agressé à coups de barre de fer sur un chantier de construction par un ouvrier bangladais, ce vendredi matin, 3 juillet.

L’ouvrier en question aurait refusé d’exécuter les ordres, selon les dires du superviseur. Ce dernier a porté plainte au poste de police de Petite-Rivière. Le plaignant déclare avoir été blessé à l’épaule. Le suspect aurait même brisé son téléphone portable.

Dans une déclaration à Radio Plus, le superviseur explique qu'il avait organisé le travail à être effectué ce vendredi, lors de son arrivée sur le chantier. Tous les ouvriers se sont mis à la tâche sauf l’ouvrier en question. Le superviseur lui aurait alors demandé de s'exécuter comme les autres, chose qu’il n’aurait pas apprécié.      « Linn ankoler li finn zour mwa dan so langaz », raconte le superviseur. Il explique que ce sont les collègues de l’ouvrier qui l’ont empêché de le frapper à la tête.

Mélanie Clémentine Juliette

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !