Live News

Sur ordre de la Cour suprême : reconnus parents légitimes de leur fille 16 ans après leur mariage 

Un couple de Pailles a obtenu de la Cour suprême un ordre pour la rectification de l’extrait de naissance de leur fille légitime le vendredi 24 septembre 2021. Au moment de la naissance de cette dernière, le père avait remis, par erreur, l’extrait de naissance de son frère à l’officier de l’état civil de l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Du coup, c’est l’oncle de l’enfant qui a été mentionné comme étant le père sur le certificat de naissance. Mais il l’ignorait. 

Le couple a confirmé que leur fille est en vérité leur enfant et qu’elle a toujours vécu avec eux. Il s’est subséquemment marié civilement le 17 mai 2005 devant le bureau de l’état civil de Port-Louis. Le couple a eu un autre enfant le 10 décembre 1997. Le 23 juin 1993, le père de l’enfant a demandé une assistance financière juridique pour introduire une action en cour afin de rectifier l’erreur sur l’extrait de naissance de son enfant naturel. 

Cependant, il n’a pas pu aller plus loin, car il a changé d’adresse et habite désormais à Pailles. Il a par la suite logé une action devant la Cour suprême. Le juge Iqbal Maghooa s’est dit satisfait des conclusions favorables soumises par le ministère public face à la requête du couple. Il a ainsi ordonné à l’état civil d’apporter les corrections qui s’imposent. Cette décision intervient seize ans après le mariage du couple. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !