Live News

Sur le fly-over de Vénus à Port-Louis : une vidéo pornographique montrée à une écolière de 12 ans

Une écolière de 12 ans, habitant la capitale, a été exposée, contre son gré, à une vidéo à caractère pornographique au moment où elle traversait la passerelle de Vénus à Port-Louis, dans l’après-midi du mercredi 26 février.

C’est vers 14h40, alors qu’elle sortait de l’école pour retourner chez elle, que la petite de 12 ans a été forcée à visionner la vidéo pornographique. Comme tous les jours de la semaine, elle traversait la passerelle  pour se rendre à son domicile. Mais ce jour-là, elle est arrivée à la maison choquée et ne voulant adresser la parole à personne. 

Sur son chemin, elle a remarqué qu’un homme se tenait tout au bout de la passerelle avec un téléphone portable dans la main droite. Passant à droite de l’individu, ce dernier a soudainement mis le cellulaire en face des yeux de l’écolière. C’est alors que la petite a réalisé que l’individu lui montrait une vidéo à caractère pornographique. 

En voyant cela, elle a fui et rapidement descendu l’escalier de la passerelle. Quant à l’homme, il est parti dans la direction opposée. 

Furieux, le père de de la petite fulmine contre le manque de sécurité dans ce lieu public. « D’habitude, après l’école, elle se rend chez mes beaux-parents, au rez-de-chaussée ou au premier étage mais ce jour-là, lorsqu’elle est arrivée, elle est montée directement chez nous, au deuxième étage et n’a pas voulu adresser la parole à quiconque. Elle a préféré se renfermer dans sa chambre, en attendant que ma femme soit rentrée du travail pour étaler l’incident », explique le père. C’est alors que les parents ont décidé de rapporter l’affaire au poste de police des Line Barracks le jour même. 

Face aux policiers, l’écolière a expliqué qu’elle pourrait reconnaître le malfaiteur et elle a fait une description de l’individu très détaillée. Selon elle, il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’années et de teint foncé. Une enquête a été lancée. « Un lieu pareil devrait être équipé de caméras de vidéosurveillance », tempête le père.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !