Faits Divers

Sur fond de vengeance : un marchand ambulant violemment agressé

Hôpital Dr A. G. Jeetoo

« Atan mwa enn ti mama, mo bizin zot ! » Ces mots, lancés le mercredi 9 janvier sur un ton menaçant par un homme à moto à l’adresse de deux frères qui se tenaient devant leur maison, à Vallée-Pitot, vont déboucher sur un déchaînement de violence.

En effet, le motocycliste ne va pas tarder à refaire son apparition. Il a fait halte devant la maison, a sorti un couteau qu’il a utilisé pour agresser un des deux frères, un marchand ambulant âgé de 30 ans. Celui-ci a été gravement blessé au visage et aux mains.

La scène de l’agression a été suivie par l’autre frère, qui s’est confié à la police. Au moment de l’arrivée du motocycliste, il se trouvait à l’intérieur de sa maison. Son attention avait été attirée par des éclats de voix. Lorsqu’il est sorti, il a alors pu voir l’homme à moto en train d’utiliser l’arme blanche contre son frère. « Lorsqu’il m’a vu, il s’est enfui », a-t-il dit aux policiers.

Selon les éléments à la disposition des enquêteurs, il s’agirait d’un acte de vengeance. La victime et son agresseur sont à couteaux-tirés depuis deux ans. Une fois aux urgences de l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, le blessé a dû subir une intervention chirurgicale, avant d’être placé sous observation médicale.

Après les faits, la police s’est lancé à la recherche de l’agresseur.