Politique

Sur fond de «boycott» et «d’humiliation» : Danielle Selvon claque la porte du MMM

Danielle Selvon

La députée de la circonscription GRNO/Port-Louis Ouest (No 1) a, lundi soir, soumis sa démission du MMM. La raison évoquée au Défi Quotidien est une « campagne de boycottage et d’humiliation » qui se déroule contre sa personne depuis quelques semaines.

Danielle Selvon a soumis sa lettre de démission, lundi soir, à Paul Bérenger, leader du MMM. Elle évoque, entre autres raisons, sa mise à l’écart des activités du parti, dont le congrès de vendredi prochain dans sa circonscription. « Je ne peux plus tolérer ces humiliations. On me boycotte depuis un certain temps au MMM. Je soumets ainsi ma démission et je siègerai en indépendant à l’Assemblée nationale. Je vais, à la demande de mes mandants, créer mon propre parti politique », a déclaré Danielle Selvon au Défi Quotidien, au téléphone lundi soir.

Sur Facebook, lundi matin, son époux Sydney Selvon a d’ailleurs posté cette annonce : « Il y aura un développement important sur l’échiquier politique bientôt (...) La députée du No 1, sous la Constitution et les lois, n’acceptera pas les humiliations actuelles d’une dynastie politique de colons (…) Après la fête du Bienheureux Père Laval, on verra ce qu’on verra... »

Pour rappel, Danielle Selvon a été élue députée en décembre 2014 sous la bannière du MSM, l’un des partis de l’Alliance Lepep. En novembre 2015, elle quitte l’alliance gouvernementale du fait qu’elle a été très critique au Good Governance and Integrity Reporting Bill. La députée a ensuite adhéré au MMM quelque temps plus tard.

Sollicité, le secrétaire général du MMM, Rajesh Bhagwan dit « condamner les propos infectes de Sydney Selvon sur Facebook ». Il souligne également que le BP du MMM a pris note de ces propos lundi. « C’est trop facile de mettre tous les péchés du monde sur le dos de Paul Bérenger. Le MMM n’a jamais évincé personne. La député Danielle Selvon est libre de ses actions et décisions », déclare Rajesh Bhagwan.


La démission de Selvon évoquée au BP 

Le bureau politique du MMM s’est penché sur le cas de Danielle Selvon lundi après-midi, 3 septembre. Le leader Paul Bérenger a fait état de la lettre envoyée par la députée de la circonscription Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest (no 1). Les membres ont pris note des « propos infects et à relents racistes » que le camp Selvon a utilisés. Les Mauves trouvent « inadmissibles » la décision de Danielle Selvon.

« Il était convenu qu’avec son adhésion au parti, elle occupera la circonscription no 6. Elle était d’accord. Ce sont deux autres membres du parti qui occupent déjà la circonscription no 1. C’est logique que ce soient eux qui prennent la parole lors du rassemblement qui aura lieu ce vendredi 7 septembre au Centre Emmanuel Anquetil à La Tour Koenig. Nous ne comprenons pas la réaction de la députée », explique un membre du BP. Le MMM compte évoquer ce départ ce vendredi ainsi que l’adhésion de l’ancien membre du parti, Dorine Chuckowry au MSM.