Interview

Sunil Jeewoonarain, secrétaire de Mauritius Bus Owners Cooperative Federation : «Je suis en faveur d’une baisse de prix du ticket d’autobus»

Sunil Jeewoonarain

L’introduction du Metro Express n’aura pas d’impact direct sur les autobus individuels. C’est le point de vue émis par le secrétaire de la fédération des coopératives de propriétaires d’autobus.

Les prix du carburant ont baissé. À quand une baisse des prix du ticket d’autobus ?
La dernière hausse des prix du ticket d’autobus remonte à plusieurs années mais le prix du diesel est régularisé chaque trois mois. Ce tarif est fixé par la National Transport Authority. Je tiens à faire ressortir que ce coût est partagé à travers le Bus Company Recovery Account. Personnellement, je suis en faveur d’une baisse. Qui dit baisse de tarif dit plus de voyageurs qui privilégient le transport en commun au lieu d’utiliser leur propre véhicule. Cela entraînera davantage de revenus pour nous.

 Les compagnies d’autobus ne reçoivent-elles pas des subsides sur le diesel quand il augmente ?
Il n’y a que ces cinq compagnies d’autobus, notamment National Transport Corporation, Rose-Hill Transport, Triolet Bus Service, Mauritian Bus Transport et United Bus Service qui bénéficient de milliards comme subsides, si le diesel passe la rampe de Rs 35 le litre. En ce qui concerne les autobus individuels, on obtient des subsides si cette barre dépasse Rs 40 le litre. C’est injuste envers nous.

L ’entrée en opération du Metro Express menace-t-elle les activités des entités qui font partie de votre fédération ?
Je ne pense pas qu’il y aura des impacts directs pour les autobus individuels. Cela concerne la ligne de Rose-Hill plus précisément.

L’État accorde Rs 500 par jour par autobus pour véhiculer les personnes du troisième âge. Quel constat faites-vous sur cette mesure depuis son introduction ?
Avec la mesure actuelle, on est sous-payé. Il y a un manque à gagner de Rs  2 000 quotidiennement par autobus et on est payé en fin du mois. C’est une win-win situation pour les voyageurs qui auront un meilleur service lors du paiement immédiat. J’estime que le «  pay as you go » peut nous aider.

L’incendie des voitures est d’actualité ces jours-ci. Quels sont les droits des passagers d’autobus dans un tel cas ?
Les autobus en provenance du Japon sont fabriqués dans une matière qui ne prend pas feu. En outre, les passagers sont assurés en cas de blessure et d’incendie.

Pourquoi les jeunes ne sont-ils pas intéressés par les métiers de receveur d’autobus et de conducteur ?
Ils sont des educated persons et sont status conscious mais il faut changer leur mindset. L’industrie du transport en commun est vieillissante. Très peu de jeunes s’intéressent aux métiers de chauffeurs ou receveurs en raison de la nature du travail. Il faut se réveiller très tôt et la jeune génération n’aime pas cela. De ce fait, on effectue une demande au gouvernement pour avoir l’autorisation de recruter des chauffeurs et des receveurs étrangers pour pallier au manque de main-d’œuvre, combattre l’absentéisme et maintenir le niveau de service. Selon les Remuneration Orders, un receveur perçoit Rs 14 000 comme salaire de base. Quant au chauffeur, il touche en moyenne Rs 15 000.

Certains passagers critiquent le mauvais état des autobus. Vos commentaires ?
Je recommande un contrôle chaque mois.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !