Faits Divers

Suite à une déposition de son épouse pour agression : la police débarque chez lui et le surprend avec de la drogue

Irfaan, 25 ans, est sous le coup d’une double accusation : agression et menace de mort à l’égard de son épouse et délit de drogue. En débarquant chez lui le 12 août, suite à la déposition de son épouse, les policiers y ont découvert de la drogue synthétique. Le jeune électricien est placé en cellule policière.

« Sorti ale avan mo touy twa. » Menace de mort de son époux à son égard dans la soirée du lundi 12 août, lors de la fête Eid ul Adha. Selon la version de Sarah (*prénom fictif) à la police, elle se trouvait à son domicile dans la capitale, lorsque son époux Irfaan (*prénom fictif) s’y est présenté. Sarah explique avoir demandé à Irfaan de ranger un sac contenant de la viande dans le réfrigérateur, mais celui-ci n’aurait pas apprécié.

Irfaan se serait alors mis à gifler son épouse, tout en lui donnant des coups à la tête. En entendant des cris, Mamade (*prénom fictif), le père d’Irfaan, s’est pointé pour essayer de comprendre ce qui se passait. Sans plus tarder, il aurait demandé à sa belle-fille de quitter son toit, tout en l’injuriant. Irfaan a enchaîné en proférant des menaces de mort et des injures à son épouse. Il a même essayé d’étrangler Sarah, qui dit avoir heureusement pu échapper des griffes de son agresseur. Toute cette scène s’est passée sous le regard de son beau-père, a-t-elle expliqué dans sa déposition. Terrorisée et perdue, Sarah n’a eu d’autre choix que de quitter les lieux et d’aller chercher des soins à l’hôpital.

Par la suite, elle s’est rendue au poste de police pour porter plainte contre son époux et son beau-père. Vers 23 heures le même soir, des éléments du poste de police des Line Barracks, accompagnés de policiers de la Divisional Support Unit (DSU), se sont présentés au domicile d’Irfaan. Ce dernier a été immédiatement soumis à une fouille. Une cigarette, soupçonnée de contenir de la drogue synthétique, de même qu’une quantité de cette même drogue, enveloppée dans du papier aluminium, ont été retrouvées dans ses poches.

Irfaan a tout de suite été arrêté. Inculpé devant la justice pour agression et possession de drogue, le jeune homme a fini par passer aux aveux. « Misie, sintetik la monn aste sa. » Il explique que cette drogue était destinée à sa propre consommation. Les pièces à conviction ont été mises sous scellés et le suspect a été placé en cellule policière. Quant au père du suspect, il pourrait également être appelé à fournir des précisions aux fins d’enquête. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor