Live News

Suite aux grosses averses : un retour à la normale dans la fourniture d’eau attendu

Les récentes pluies ont été bénéfiques à la fois aux réservoirs et aux nappes phréatiques. Résultat, la fourniture d’eau dans des régions affectées jusqu’ici retourne graduellement à la normale. 

Selon un cadre de la Central Water Authority (CWA), les grosses pluies de ces derniers jours ont été bénéfiques. La production journalière, dit-il, a augmenté de quelque 50 000 mètres cubes (m3). « Selon les derniers chiffres, la quantité d’eau injectée dans le réseau de la CWA quotidiennement est passée de 800 000 m3 à 850 000 m3 environ. Ce qui signifie qu’outre les réservoirs, les nappes phréatiques, dont le niveau avait chuté, se sont aussi refait une santé grâce aux récentes averses », dit-il.  

Une situation dont se réjouit notre interlocuteur, car les nappes phréatiques, qui constituent environ 55% du volume d’eau produit par la CWA, étaient davantage affectées. Ce qui fait, dit-il, que la situation dans les quelques régions où les heures de distribution avaient été réduites devrait retourner peu à peu à la normale.

Au niveau des réservoirs, au vendredi 24 janvier 2020, au moins deux d’entre eux affichent un taux de remplissage de 100 %. C’est le cas notamment pour La Nicolière et de Piton-du-Milieu. À pareille époque l’année dernière, La Nicolière n’était rempli qu’à moitié, soit 54 % seulement. Les autres réservoirs affichent aussi bonne mine. Le plus grand réservoir du pays, Mare-aux-Vacoas est rempli à 98,4 % (52,1 % en 2019), Mare-Longue à 99,8 % (71,2 % en 2019), Bagatelle Dam à 92,7 % (55,3 % en 2019), Midlands Dam à 84,3 % (62,1 % en 2019) et La Ferme 56,8 % (42,9 % en 2019). Ainsi, en moyenne, les sept réservoirs du pays sont remplis à 88,6 % alors qu’à la même période l’année dernière, le taux de remplissage moyen était de 57,1 %.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !