Live News

Suite aux allégations de l'avocat Bissessur : voici les documents présentés par Sherry Singh pour justifier l'acquisition de ses biens

Il dit avoir pris l’initiative de venir s’expliquer sur les allégations formulées contre lui par, entre autres, l’avocat Akil Bissessur. Des allégations portant notamment sur l’acquisition de ses biens. 

Face à la presse au Château Mon Désir, au Maritim Hotel, cet après-midi, jeudi 4 mars, Sherry Singh a présenté des documents pour rejeter ces allégations et par là même justifier, selon lui, l’acquisition de ses biens. Il a aussi parlé de « sa vie privée ». 

Le Chief Executive Officer (CEO) de Mauritius Telecom a annoncé des poursuites au civil pour diffamation contre les personnes qui ont fait de fausses allégations contre lui. 

« Si on m’attaque, je ne resterai pas tranquille. J’ai montré beaucoup de patience pour ne pas réagir à chaud à ces allégations. Suite à une série d’allégations formulées à mon encontre, j’ai émis un communiqué. J’ai même accordé un entretien dans un journal. J’ai porté plainte à la police ainsi qu’au Bar Council. Demain (Ndlr : vendredi 5 mars) ou lundi prochain, je déposerai une plainte pour diffamation », a annoncé Sherry Singh. 

Lors de cette conférence de presse, le CEO de Mauritius Telecom a projeté des documents sur grand écran pour démontrer que l’acquisition de tous ses biens a été faite de manière légale. Il s’est, d’abord, expliqué sur l’achat d’un terrain au lieu-dit Le Bout du Monde, pour un montant de Rs 30 millions. 

 « J’ai contracté un emprunt auprès d’une banque pour l’achat de ledit terrain. J’ai engagé une firme d’audit pour établir si la transaction concernant l’achat de ce terrain était légale ou non », a déclaré Sherry Singh. 

NHDC

Selon une autre allégation qui a été faite à  propos de Sherry Singh, il  résidait dans une maison de la NHDC. « Zame monn res dan NHDC », rétorque l'intéressé. 

« Mem si monn res dan NHDC, so what ? Eski dimoun ki res dan NHDC, li pa geyn drwa progresse ?», lance le CEO de Mauritius Telecom. 

Sherry Singh a également souligné que la construction de sa maison est la réalisation d'une compagnie nommée China Capital Construction Limited, non pas du groupe Hyvec. Il a également précisé que ce groupe n’a bénéficié d’aucun contrat de Mauritius Telecom. 

« Mon père a juré un affidavit pour porter plainte » 

Selon les dires de Sherry Singh, son père a été également ciblé dans des allégations.  « On allègue que mon père qui est, lui, âgé de 75 ans, aurait agi comme intermédiaire entre le Mauritius Telecom et la compagnie Tradeway Ltd sur l’allocation des contrats pour l’extraction des câbles de cuivre. Mon père a juré un affidavit par la suite. Li pe met enn kess », a souligné le CEO de Mauritius Telecom. 

Villa

« On allègue également qu’apparemment, je possède une villa de Rs 40 millions à La Balise Marina ou encore que j’ai un compte en Suisse. Kifer tou sa mesanste la ? Mo pa konpran. Maintenant, j’apprends que la prochaine attaque portera sur mon épouse et son business. Fer seki zot ena pou fer. Mwa mo pou fer seki mo ena pou fer », a prévenu Sherry Singh. 

Me Akil Bissessur arrêté 

Me Akil Bissessur a été arrêté par le Central Criminal Investigation Department (CCID) cet après-midi après son interrogatoire « under warning ». Interrogatoire qui intervient suite à une plainte de Sherry Singh pour « Criminal diffamation » et « Breach of Icta », déposée mercredi 17 février 2021.

Traduit devant la justice, Me Akil Bissessur a été libéré après avoir versé une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 75 000. L’homme de loi a retenu les services des avocats Samad Golamaully, Ashley Hurhangee, et le Senior Counsel, Yousuf Mohamed.

Rappelons que le CEO de Mauritius Telecom reproche à l’homme de loi d’avoir posté des vidéos qu'il juge diffamatoires à son encontre. Vidéos dans lesquelles, dit-il, l'avocat a fait des affirmations contre lui sur l’acquisition de ses biens.  

Me Akil Bissessur avait fait des allégations contre Sherry Singh dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Il cite, dans la vidéo, le déménagement du CEO de Mauritius Telecom d'un appartement de la NHDC pour une maison évaluée à Rs 110 millions dans une zone résidentielle à Ébène. L’avocat a aussi remis en question le parcours professionnel du CEO de Mauritius Telecom.

Voici les documents présentés par Sherry Singh lors de sa conférence de presse :

documentdocumentdocumentdocumentdocumentdocumentdocumentdocumentdocument

 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !