Actualités

Sudhir Sesungkur : «Les services financiers embarqués dans une réforme»

Sudhir Sesungkur

Depuis décembre 2014, le secteur des services financiers de Maurice s’est embarqué dans un processus de réforme. L’objectif vise à solidifier l’écosystème du secteur financier, tout en consolidant la réputation de Maurice à l’international. Telle est la déclaration du ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur, lors des débats budgétaires au Parlement, vendredi.

Le budget propose des pistes dont le secteur des services financiers devrait exploiter le potentiel. Notamment, la mise en place d’un vaste programme afin de faire connaître les produits spécifiques du secteur financier local partout dans le monde, a indiqué Sudhir Sesungkur. Et d’ajouter que la Financial Services Commission (FSC) devra mettre en place des services de conseils en matière de robotique et d’intelligence artificielle.

Nouveaux services

Le ministre de tutelle a également indiqué que de nouveaux permis seront opérés pour les services de Fintech. « Le financement participatif sera soumis à la réglementation et la Fintech sera introduite en tant que nouvelle activité. On verra l’introduction de l’e-signature sur une base pilote. On continuera de lutter contre les crimes financiers afin d’attirer les investissements étrangers. Finalement, le crowdfunding (financement participatif) sera réglementé et établi comme une nouvelle activité », a-t-il déclaré.

Sudhir Sesungkur a également souligné qu’il y aura une nouvelle loi et un régime fiscal attractif pour promouvoir l’investissement dans le secteur immobilier. « Il y aura un plan pour encourager les activités d’e-commerce. On verra un cadre pour le développement de la Green Finance, en ligne avec le Marrakech Pledge. On aura aussi une nouvelle plate-forme de commerce à la Bourse de Maurice pour permettre aux moyennes entreprises, qui ne sont pas éligibles, d’être cotées sur la Bourse pour recueillir des capitaux », a-t-il fait comprendre.

Le ministre a aussi indiqué qu’il y aura la mise en place d’un single window system à la FSC pour faciliter les affaires. « La FSC, avec le Gujarat Funds Management, planche sur une nouvelle structuration des special purpose fund regimes pour les marchés à conquérir. On verra la mise en place d’une Financial Crime Commission. Finalement, la FSC devra développer un financial data handling code of conduct pour faire face aux risques », a-t-il conclu.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !