People

Stephan Arekium : le secret d’un cocktail magique

Stephan Arekium Stephan Arekium met le cap pour Paris pour la MONIN CUP International 2018.

Il met le cap sur la France pour la MONIN CUP International 2018. Une compétition de bartenders qui a lieu en décembre. Stephan Arekium s’est distingué lors de la finale nationale au R Beach Club, à Mon Choisy, le 31 août.

Stephan Arekium, 25 ans et habitant Bambous, est comme Obélix qui est tombé dans le chaudron et bu toute la potion magique. Le Mauricien affrontera plus de 57 pays, à Paris en décembre, pour la MONIN CUP International 2018. « Je ne m’attendais pas au sacre, mais cela fait chaud au cœur, dit-il, et le travail continue. » À peine ses examens du Higher School Certificate terminés en 2011, Stephan Arekium trouve un emploi de ‘Trainee Waiter’ dans un restaurant. Attiré par l’hôtellerie, il entame des études en ‘Hospitality Management’ à l’École Hôtelière Sir Gaëtan-Duval à Ébène. Pendant ses trois ans d’études, il a l’occasion de faire des stages dans divers hôtels de l’île. D’ailleurs, il obtient un contrat saisonnier de deux ans en France.

Entre-temps, Stephan Arekium se lance en tant que serveur pour un service-traiteur. Il découvre ainsi le bartending. Il se met à concocter des boissons et des cocktails. En 2015, il exerce comme barman en freelance. Il est très demandé dans des événements privés et des boîtes de nuit. Au fil du temps, il développe une aisance naturelle dans le bartending. «Un barman ne se limite pas à faire jongler les bouteilles et secouer les boissons, confie Stephan Arekium. Il doit aussi avoir du flair dans ses compositions, jouer avec les ingrédients et tester diverses recettes. »

En 2016, il concocte un cocktail à base de mangue, piment et compote de tamarin. Bingo ! Grâce à cette création, Stephan Arekium remporte le concours national de MONIN CUP Mauritius 2018 organisé chaque deux ans. « J’ai 25 ans et j’ai décidé de saisir cette occasion. Il faut être âgé de moins de 27 ans pour y participer et, de plus, MONIN CUP est une plateforme qui me permet de démontrer mon potentiel. » Stephan Arekium a créé un cocktail baptisé ‘Queen of Mauritius’. Il a nécessité deux mois de conception et de préparation. Le thème imposé est ‘Mix your origins’ et il en profite pour utiliser sa recette à base de saveurs exotiques, dont les compote de tamarin, le sirop de mangue, le gingembre, le citron et le rhum Chamarel.

‘Queen of Mauritius’ et 39 autres recettes ont été envoyées à Dubaï. L’équipe internationale s’est penchée sur les fiches techniques, les recettes et les photos du cocktail pour en choisir 12. Celle de Stephan a été retenue. Lors de la finale nationale du 31 août, il n’a eu besoin que de sept minutes pour réaliser ‘Queen of Mauritius’. « Je suis retourné dans mon enfance qui rimait avec tamarin, un fruit qui fait partie de notre identité mauricienne. La recette, le goût et la présentation m’ont donc permis de me distinguer », indique cet adepte du CrossFit et de la lecture.

Grâce à Stephan Arekium, Maurice sera parmi les pays participants à la MONIN CUP International 2018. Pour l’instant, ce barman au LUX Le Morne se concentre sur l’élaboration d’un cocktail atypique. À base d’un sirop massala. Hmmm, ça promet, n’est-ce pas ?

Jouer Mega Millions