Politique

Steeven Obeegadoo : «Les députés de l’opposition se contredisent»

Pour Steeven Obeegadoo, le MMM et le PMSD ont dû entrer dans le 'kales kasse' du PTr pour la contestation du scrutin du 7 novembre. Pour Steeven Obeegadoo, le MMM et le PMSD ont dû entrer dans le 'kales kasse' du PTr pour la contestation du scrutin du 7 novembre.

Le ministre du Logement et des Terres, qui a présidé la conférence hebdomadaire de l’Alliance Morisien au Sun Trust, le vendredi 22 novembre, est sans équivoque. « Zot konteste eleksyon, selman zot vinn legitimiz parlma la », devait lancer Steeven Obeegadoo qui est revenu sur ce qu’il appelle une «vaste hypocrisie de l’opposition ». 

Cela après que les trois partis de l’opposition, en l’occurrence le Parti travailliste, le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Parti mauricien social-démocrate  (PMSD) ont tous signifié leur intention de contester conjointement les résultats du  scrutin du 7 novembre.

Pour Steeven Obeegadoo, Navin Ramgoolam s’est « forgé une réputation de mauvais perdant au fil des années, À chaque fois qu’il perd des élections, on entend qu’il y a eu des irrégularités, « bwatt dan karo kann », entre autres". Le ministre analyse cette attitude comme une stratégie du leader des Rouges de s’agripper à son fauteuil de leader du Parti travailliste. « Li pou dir ki li pa finn  perdi eleksyon, finn  trike, blye sa eleksyon la. La survie de Navin Ramgoolam au Parti travailliste dépend de cette contestation », affirme Steeven Obeegadoo.

Le leader de la plateforme militante en alliance avec le MSM et le Muvman Liberater a, en parallèle, regretté la position adoptée par le leader du MMM et celle du PMSD. « Tou le dé ti dir ki bizwin respekte ban rézilta éleksyon la » mais ils sont entrés dans le «  kales kasse » du PTr.

Tout cela, selon Steeven Obeegadoo, vise à déstabiliser le gouvernement, mais a des conséquences pour l’image du pays comme une entité démocratique. « Surtout quand on sait qu’il est impossible de truquer des élections à Maurice. Il y a trop de fonctionnaires avec des idéologies politiques différentes qui sont impliqués dans le processus électoral», ajoute le ministre. Le gouvernement laisse ainsi le soin aux autorités indépendantes de poursuivre leurs enquêtes. Il y a celle de la police et celle de la Commission électorale. 

« L’éclatement de l’Alliance Nationale »

Toujours au niveau de la politique, Steeven Obeegadoo est revenu sur la cérémonie de prestation de serment des parlementaires le jeudi 21 novembre. Il parle de  «l'éclatement de l'Alliance Nationale » au vu du ‘sitting arrangements' dans l’hémicycle. Le fait que les députés du PTr et ceux du PMSD s'assoient en deux blocs distincts au Parlement veut dire que «l'Alliance Nationale est enterrée». Selon le ministre Steeven Obeegadoo, qui est député de la circonscription no. 17 (Curepipe/Midlands), le PTr et le PMSD « 13 jours zot pann kapav tini apre eleksyon zeneral. »

« Laguerr antt Michael Sik Yuen ek kandidats PMSD, monn byen trouv sa pendan la kampayn. Nou ti pe attane hier ki Xavier-Luc Duval asiz a kote Boolell. Linn all assiz deryer nett. L'Alliance Nationale inn enterre. Le rêve de touzour de Paul Raymond Bérenger se fer lalians avek PTr. Eski sa zoue dan so faveur ? Mais hier c'était le mot de la fin de l'Alliance Nationale », a ajouté Steeven Obeegadoo.

La réplique du leader de l’opposition, Arvin Boolell, ne s’est pas fait attendre. Il explique que Steeven Obeegadoo se fait d’illusion euphorique au sujet de l’Alliance Nationale. «Il n’y a aucun froid entre nous, d’ailleurs nous avons même le soutien du MMM pour contester les élections. Nos hommes de loi, menés par Gavin Glover, logeront la plainte en Cour suprême mercredi prochain, le 27 novembre. »

« En ce qui concerne le ‘sitting arrangement’ du leader du PMSD, Arvin Boolell affirme que c’est Xavier- Luc Duval qui a insisté pour s’asseoir aux côtés d'autres députés du PMSD, Nous sommes tous au sein du même  bloc : celui de l’Alliance Nationale », souligne le leader de l’opposition.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !