Actualités

Statistics Mauritius : le judiciaire en chiffres 

Le bureau des statistiques a rendu public son rapport annuel pour l’année 2018 sur la criminalité et la justice. Pour le judiciaire, le rapport avance un chiffres de Rs 699 millions dépensées entre 2017 et 2018. Montant qui représente 0,5% des dépenses totales du gouvernement. Le rapport note que le nombre de salles d’audience est resté le même qu’en 2017. Le personnel attaché à la cour est passé de 429 en 2018 contre 403 recensés en 2017 (excluant le personnel administratif et auxiliaire). Le rapport dénombre un nombre total de 61 juges et magistrats. 

Par ailleurs, le bureau de statistiques confirme une hausse de 6,3 % de cas de divorce en 2018, par rapport à l’année précédente. Soit 2783 cas de divorce en 2018 contre 2617 cas en 2017. 

Le rapport note une légère baisse en 2018 dans le nombre de dossiers soumis par la police au bureau du Directeur des Poursuites Publiques (DPP). Cela en comparaison à 2017. Soit 11 923 cas référés par la police au DPP en 2018 contre 12 357 en 2017. Soit une baisse de 3,5 %. 

Par ailleurs, les chiffres démontrent une baisse de 7,1% du nombre des cas logés en cour intermédiaire et en Cour suprême par le DPP. Soit 1342 cas logés en 2018 contre 1 444 en 2017. Le DPP a logé 41 cas aux assises en 2018 contre 52 cas en 2017. Au chapitre des dépenses du bureau du DPP, le rapport dit avoir comptabilisé Rs 115 millions dépensées entre 2017 et 2018. Ce qui représente 0,1 % des dépenses totales du gouvernement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !