Live News

SSS d’Ébène : une vingtaine de collégiennes prises de malaise 

Après l’épisode d’acarien et de puces au collège Queen Elizabeth, la semaine dernière, les classes sont perturbées au State Secondary School d’Ebène, ce mardi matin 4 septembre.  

Une vingtaine de collégiennes de cet établissement ont été prises d’un malaise. Selon une élève, une fuite de gaz serait à l’origine de cette situation.  

« J’ai entendu qu’il s’agit d’une fuite de gaz. Ban zelev zot la tet ti pe fermal et certains zot ti pe saigne par le nez », a confié une collégienne sur Radio Plus. 

Le Samu, des officiers du ministère de la Santé et ceux de l’Education ont été dépêchés sur les lieux. Ces derniers ont constaté que c’est une odeur nauséabonde qui a provoqué ce malaise. Une information confirmée par Dinesh Seeharry, le responsable de communication du ministère de l’Éducation, à Radio Plus. 

« Il est clair et net qu’il n’y a aucune fuite de gaz. Selon les premières indications de l’enquête menée sur place, c’est une élève qui a apporté un produit au collège. Le produit a dégagé une odeur nauséabonde. Par conséquent, des élèves ont été prises d’un malaise. Le produit en question n’est pas toxique. Des actions nécessaires seront prises pour qu’il y ait un comportement approprié parmi les élèves », a expliqué Dinesh Seeharry.
 
Il souligne que la situation est sous-contrôle. La recréation, dit-il, a été prolongée et les classes sont retournées à la normale.