Magazine

Spectacle : la danse au-delà des frontières

Jean Renat Anamah. Jean Renat Anamah. Credit photo : Ajay Boodhoo

Jean-Renat Anamah présentera sa dernière création Frontiers. Un projet artistique réunissant des artistes multidisciplinaires autour d’un événement, le jeudi 2 et vendredi 3 mai, au Caudan Arts Centre à partir de 19 heures.

« À qui appartient l’univers ? Pourquoi parceller ce monde ? » L’idée de Frontiers émerge de Madagascar lors du Festival 321 en septembre 2018, fruit de rencontres et de stimulations face à la vivacité des spectacles. Le duo Jason Louis et Jean Renat Anamah est, à cette occasion, acclamé pour son travail. « Lorsque nous sommes retournés à Maurice, nous avons mis en terre la petite graine et laisser germer les idées ».

En novembre 2018, Jean Renat Anamah apprend que son projet a été approuvé par le National Art Fund. Il fait venir le danseur malgache Harivola pour des ateliers en novembre et février. « C’est à partir de là que les choses se sont concrétisées avec Jason Louis, Anthony Joseph et Mackenley Jérémie. » Alors que le projet est en plein essor, ils feront la rencontre des musiciens Norbert Planel et Nicolas Duval Latreille et acceptent de se joindre à l’aventure au rythme de leurs guitares et percussions. « Un projet chorégraphique ne peut être fixe. Depuis octobre, chaque répétition se cherche dans l’expression et la dimension de l’artiste ».

La pièce explore les liens entre le corps et l’esprit alors que nous naviguons dans les luttes de notre vie quotidienne vers des horizons meilleurs et plus brillants le long d’un chemin incertain. « J’ai pensé qu’il serait intéressant d’explorer la lutte qui se déroule dans la vie de tous les jours, en particulier en Inde, dans les îles de l’océan Indien et en Afrique, et la manière dont cela conduit à l’exode vers l’Europe et les États-Unis. Je me souviens encore de l’image de ce bébé échoué sur une plage en Turquie. Ce continuel exode n’est plus acceptable et nous avons pour devoir de dénoncer », s’insurge Jean-Renat.

Bravant les frontières, les différentes formes d’art se rencontrent le temps de ce projet : danse, musique, peinture, photographie, vidéo, slam et poésie. « Le Caudan Arts Centre est tellement beau que je voulais le voir animé. Ainsi dans le lobby en première partie, vous retrouverez Installations Frontiers avec la participation de Nirveda Alleck pour la peinture, des textes d’Umar Timol, les clichés d’Ajay Boodhoo, la performance du slameur Jamel Colin. »

Le spectacle débutera à 20 heures et les billets sont en vente sur le site de www.caudanartscentre.com à partir de Rs 400.

Pour rappel, Jean-Renat Anamah a remporté le premier prix au cours de la cérémonie du National Awards la semaine dernière, grâce au soutien du National Art Fund.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !