Economie

Spécial Budget 2019-2020 - Souhaits pour le Budget : les entrepreneurs en faveur des allègements fiscaux

entrepreneurs

Quels sont les souhaits des entrepreneurs pour le prochain Budget ? Quelles sont les mesures auxquelles ils s’attendent ? Sept d’entre eux nous livrent leurs avis.

Vinay Kanhye (directeur de 'V. K. Health Foods') : «Revoir le ‘Trade refund’ sur certains équipements importés»

vinay« J’attends un nouveau souffle pour redynamiser ce secteur. Le gouvernement doit revoir le 'Trade refund' sur certains équipements importés », recommande Vinay Kanhye, directeur de V. K. Health Foods, compagnie qui exporte du moringa. De plus, ajoute-t-il, « le 'Speed-to-Market Scheme’ doit être élargi aux compagnies qui exportent le thé et à d’autres secteurs. De surcroît, il faut avoir des facilités hors-taxes qui sont accordées aux compagnies exportatrices, sur l’achat des équipements », souhaite-t-il.


Ajmal Tincowree (Agency Manager chez 'Shamal Travel') : «Pour un investissement supplémentaire»

ajmalLe nombre de voyageurs a constamment augmenté au cours des dernières années. Pour cette seule année, il y a déjà une croissance de 5 %. « Les tarifs aériens sont devenus plus abordables en raison de la forte concurrence et des efforts déployés par les compagnies aériennes. Cependant, certaines destinations sont toujours considérées comme injustement chères, comme La Réunion », avance Ajmal Tincowree, Agency Manager chez ShamalTravel. Une révision des taxes sur cette destination, avance-t-il, contribuera à la rendre plus accessible dans les deux sens. « Il faut encourager les Mauriciens à voyager en mettant plus de lignes aériennes à de faibles coûts », souligne-t-il. Et d’ajouter : « Il faut effectuer un investissement supplémentaire dans notre infrastructure aéronautique, comme l'aéroport pour permettre une augmentation de la capacité. Nous devrons, également envisager une plus grande ouverture vers de nouvelles destinations. »


Devika Gunsham (directrice de 'Clavis Travel Bureau') : «Étendre davantage les lignes aériennes»

devikaDevika Gunsham ne souhaite qu’une seule chose pour le Budget. « En termes de connectivité aérienne, je pense que Maurice doit étendre davantage les lignes aériennes pour avoir plus de voyageurs », recommande la directrice de Clavis Travel Bureau.


Gulshan Balgobin (directeur de 'GBEL REAL ESTATE') : «Encourager les Mauriciens à acheter des biens immobiliers»

gulshan« Il faut que le Budget soit un tournant pour l’immobilier en termes de politique monétaire et fiscale. Les taux d'imposition devraient être réduits pour les citoyens mauriciens, afin de faciliter la promotion du commerce, de constructions et de ventes », recommande Gulshan Balgobin.  Dans certains cas, ajoute le directeur de GBEL REAL ESTATE, les matières premières pour la construction doivent être exonérées d’impôt, en particulier pour les personnes qui construisent une nouvelle maison et pour ceux, dont le salaire ou les revenus sont peu élevés et qui essaient de construire une nouvelle maison. « Il y a aussi le droit d'enregistrement qui devrait être perçu pour les héritiers et les successions. Dans certains cas, les enfants n'achetaient aucune propriété, mais possédaient des biens enregistrés à leur nom par succession, ce qui leur imposait un droit d'enregistrement supplémentaire, ce qui me semble injuste », conclut-il.


Kalyanee Hurry (fondatrice de 'Flavours of Mauritius') : «Revoir le 'VAT refund' sur des équipements importés»

kalyanee« Le secteur de l’alimentation est féroce avec la rude compétition et les coûts de production sont en hausse. Le gouvernement doit offrir l’aménagement de locaux plus spacieux, afin de pouvoir réduire des dépenses de bail pour les PME ». C’est ce que souhaite Kalyanee Hurry, fondatrice de Flavours of Mauritius, compagnie qui distribue des produits surgelés et snacks aux supermarchés et hypermarchés. Elle réclame aussi un barème spécial (VAT refund for purchase of equipement) pour les petits entrepreneurs, afin d’encourager les investissements au sein des compagnies spécialisées dans le secteur d’alimentation. « Ce qui nous aidera à vendre nos produits à des prix plus compétitifs sur le marché local face à la rude concurrence exercée par les produits importés », conclut-elle.


Sita Saminaden (directrice de 'Stephen Business School') : «Il faut inciter la recherches pour l’innovation»

sitaSita Saminaden, directrice de la Stephen Business School, est catégorique. « Il  faut donner des subsides aux établissements privés dans le secteur de l’éducation. Il faut des mesures pour inciter la recherches pour l’innovation », recommande-t-elle.


Jeekeshen Chinnappen (fondateur de la 'Mauritius Household Staffing') : «Les PME devraient bénéficier de crédits d’impôt et d’exonérations fiscales»

jeekeshen« Les PME devraient bénéficier de crédits d’impôt et d’exonérations fiscales en fonction du type d’industrie que le gouvernement encourage à développer », recommande Jeekeshen Chinnappen, fondateur de la Mauritius Household Staffing. La compagnie fournit des services comme baby-sitters, femmes de ménage, jardiniers, plombiers, électriciens, cuisiniers et aide-malades.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !