Live News

Sous un faux compte : la photo compromettante d’une adolescente postée sur Facebook

Le faux compte a été désactivé mais Chloé craint le pire.

Le jeudi 18 juillet, Chloé (prénom modifié), une étudiante  âgée de 15 ans habitant dans un faubourg de la capitale, a consigné une déposition au poste de police de Bain-des-Dames, en compagnie de sa mère, après avoir appris qu’une photo d’elle nue circule sur Facebook.  

Tôt le matin du mercredi 17, alors qu’elle se rendait chez sa sœur aînée, dans la localité, elle a croisé certains jeunes qui la regardaient en murmurant. Au même moment, elle a reçu un appel téléphonique d’une amie qui a lui a dit : « Eta ki kalite foto dégoutant to pe posté lors Facebook. »  Elle a répondu qu’elle n’a rien posté. Elle s’est aussitôt connectée sur Facebook et est entrée sur le poste d’une certaine Shenesa Thomas, qui semble être un faux compte et qui contenait une photo de Chloé avec le commentaire suivant : "Je la connais cette fille, Chloe pour être exacte, elle habite à l’île Maurice. Oh mon Dieu qu’est-ce qu’elle fait sur ce site ?" 

En effet, la victime est connue de ses proches sous le sobriquet de Chloé, mais n’a jamais utilisé ce prénom sur sa page Facebook. L’auteure a prétendu qu’elle est Réunionnaise et a adressé une "friend request’’ aux amis et aux proches de Chloé en utilisant une photo truquée puisée d’un site pornographique. Aussitôt que la photo a été postée, la victime a reçu des commentaires déplaisants à son égard. Elle a dû passer toute une journée à expliquer à ses proches et amis, sur le réseau social, que la photo n’est pas d’elle.

Ses parents ont alors décidé d’en informer le Cybercrime Office de la police. La victime et ses proches ont également déposé plainte au National Computer Board. Le nécessaire a été fait pour désactiver ce faux compte. Chloé et ses proches souhaitent que la police poursuive son enquête pour identifier l’auteur de cette insertion. « Zordi sa dimoun la finn met sa lor mo zenfant, demain li capave ene lott. La police dir minere pa gayn drwa rent lor Facebook.  Me ena paran osi ki ena kont Facebook e souvant mett foto zot zenfant. Personn pas à labri », note un de ses proches.

Depuis cet incident, Chloé refuse de sortir. Ses proches sont très inquiets. « Li pe extra per ki loter la krée enn lott foss kont e mett enn lott foto. Li pa oule sorti, ena bann zenn pe fer kommenter lor li. Nou esperé lotorite  retrass sa dimoun la », ajoute la sœur de Chloé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective