Explik Ou Ka

Sous la responsabilité de la police : sa voiture est accidentée une deuxième fois

Tant que l’enquête policière n’est pas bouclée, il ne peut être dédommagé par son assurance.

Nicolas Fanny, un habitant des hautes Plaines-Wilhems âgé de 32 ans, est contrarié. Le 11 décembre 2019, il a été victime d’un délit de fuite (hit and run). 

Après l’accident, il a constaté que le chauffeur fautif ne possède pas de permis de conduire. « J’ai consigné une plainte au poste de police de la localité. Par la suite, les policiers m’ont demandé de laisser mon véhicule au poste de police de Mahébourg afin que les experts de la police fassent un constat du véhicule endommagé », relate-t-il.

L’enquête suit son cours. Entre-temps, le trentenaire explique qu’il est pénalisé n’ayant pas de véhicule en sa possession. Le 16 décembre 2019, Nicolas Fanny s’est rendu au poste de police et à sa grande surprise, il a constaté que le véhicule accidenté, qui se trouvait devant l’enceinte du poste de police, a été endommagé une deuxième fois. 

« J’ai constaté que la portière avant du côté passager avait des traces d’impact. Comment se fait-il que mon véhicule ait été accidenté alors qu’il était en possession de la force policière ? », se demande Nicolas. « C’est inacceptable qu’une telle chose se soit produite, d’autant plus qu’il y a des caméras pointées en direction de mon véhicule », s’insurge le plaignant. Selon les dires de notre interlocuteur, il a dû laisser à nouveau le véhicule au poste de police pour connaître l’auteur du deuxième accident. 

Aujourd’hui, plus d’un mois après les faits, personne du poste de police ne l’a contacté au sujet de ce deuxième accident. Le pire, selon Nicolas, c’est que tant que l’enquête policière n’est pas bouclée, il ne peut être dédommagé par son assurance.

Interrogé à ce sujet, le Caporal Bernard Mootoosamy du Police Press Office, a expliqué que dans les deux cas d’accident, la police a pu mettre la main sur les auteurs des délits de fuite. Les coupables ont été interrogés. « Deux dossiers ont été ouverts et les enquêtes sur les deux cas d’accident sont effectuées conjointement. D’ailleurs, les enquêtes suivent leur cours », a-t-il fait ressortir. Le Caporal a aussi indiqué qu’il y aura une parade d’identification bientôt afin de confirmer l’identité du conducteur au moment des faits.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP