Explik Ou Ka

Sous la nouvelle loi du travail : le flexi-time pour concilier la famille et le travail

Parmi les nouvelles dispositions de la Workers’ Rights Act, il y a le flexi time « pour plus de flexibilité dans les horaires de travail et pour concilier le travail et la famille », selon le du bureau du Travail. 

Ce nouveau concept inscrit dans la loi est susceptible de convenir aux deux parties, c’est-à-dire l’employé et le patron de l’entreprise. Le but ultime étant de faciliter la vie des travailleurs en situation difficile sans toutefois nuire aux opérations de l’entreprise.

Interrogé sur la nouvelle Workers’ Rights Act, Radhakrishna Appasamy, assistant directeur p.i. du ministère du Travail, a donné un exemple où le flexi-time peut opérer à la satisfaction de tous : « Une maman qui doit s’occuper de son enfant encore en bas âge doit courir le matin. Avec pour résultat qu’elle est souvent en retard au travail. Cette maman peut maintenant demander un assouplissement dans ses horaires de travail. Comme d’arriver un peu plus tard le matin et de terminer plus tard en fin de journée. Cela sans affecter le nombre d’heures normales de travail à délivrer. » 

« Sous la nouvelle loi, l’employeur est tenu à prendre la demande de son employé en considération. Il peut refuser de n’y accéder que pour des raisons valables. Autrement, non. »

M. Appasamy a poursuivi son plaidoyer en disant que « le monde est en train d’évoluer et devient plus dynamique ». Le patron qui veut voir son entreprise prospérer doit profiter des moyens mis à sa disposition pour y parvenir. Le flexi-time en est un et il peut s’appliquer « dans un environnement devenu moins rigide que par le passé », a fait ressortir le représentant du ministère du Travail. 

Les heures supplémentaires ont aussi été revues dans les nouvelles dispositions de la Workers’ Rights Act. Dans certains secteurs comme la zone franche, le Remuneration Order prévoit jusqu’à dix heures supplémentaires à fournir. 

Mais pour éviter des abus, il est maintenant prévu dans la loi que l’employeur doit donner un préavis aux travailleurs. Ceux-ci ont aussi des droits. Ils peuvent présenter des contrepropositions en suggérant la période à laquelle ils seraient disposés à accomplir le travail additionnel demandé. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !