Live News

Soupçons de blanchiment dans la vente de masques sous l’Emergency Procurement : le propriétaire de la bijouterie libéré sous caution

Hari Kistnah Jagannada Reddi, lors de sa comparution en Cour de Port-Louis, ce mercredi après-midi 28 octobre

La liberté conditionnelle a été accordée à Hari Kistnah Jagannada Reddi contre une caution de Rs 100 000. C’était lors de sa comparution en Cour de Port-Louis, ce mercredi après-midi 28 octobre. Ce propriétaire d’une bijouterie, arrêté par la Commission anticorruption (Icac), ce matin, est soupçonné de blanchiment d’agent après avoir décroché un contrat pour la fourniture de masques au ministère de la Santé sous l’Emergency Procurement pendant le confinement.

Sa compagnie avait fourni environ 100 000 masques au ministère de la Santé. C’est une somme d’argent retrouvée sur son compte bancaire qui a intrigué les enquêteurs de l’Icac. 

Selon nos recoupements, Hari Kistnah Jagannada Reddi n’a pu fournir des explications plausibles aux enquêteurs lors de son interrogatoire. D’où la charge provisoire de blanchiment d’argent a retenue contre lui devant la justice. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !