Faits Divers

Sorti de prison il y a trois jours : il menace de tuer son ex-compagne

Photo d'Illustration

À peine sorti de prison, il est recherché par la police. Un jeune homme de 20 ans, domicilié dans un faubourg de la capitale est accusé par son ancienne compagne de violence domestique. Aux dires de la victime, 22 ans, une fois sorti de prison, son ex-compagnon a voulu retourner auprès d’elle et elle a refusé. Rejet que digère mal son ex, puisque, dimanche matin, ce dernier a menacé de lui faire la peau. La police a été alertée.

Cela fait neuf ans que Priscille (prénom modifié), 22 ans, a rencontré son ex. « Depuis le début, il s’est montré violent envers moi. Mais je suis restée avec lui malgré tout », explique la jeune femme en pensant que l’attitude de ce dernier allait changer. Le couple a eu deux enfants, mais les choses étaient loin d’être simples pour Priscille. « Il n’y a pas un jour où il s’est soucié de ses enfants. Il a continué à être violent et m’a fracturé un bras », dit-elle. Elle dit avoir dénoncé, à plusieurs reprises, son compagnon d’alors pour violence domestique.

En outre, ajoute-t-elle, l’homme serait un voleur.  « Li kontan kokin », ajoute-t-elle. Il y a un an, le jeune homme a été condamné à la prison. «  Monn ne pli kapav, mo finn separe ek li », précise-t-elle. Au cours de ces derniers mois, elle a fait la connaissance d’un autre homme. « J’ai refait ma vie », dit-elle. Il y a peu, l’ex-compagnon a retrouvé la liberté après avoir purgé sa peine. « Il est sorti de la prison le 31 janvier dernier », dit la jeune femme.

Dès le premier jour de sa libération, l’ex-compagnon est retourné voir Priscille. « A swar linn vinn get mwa, li pe dir mwa retourn ar li. Mo pa oule », ajoute-t-elle. Face à ce refus, le jeune homme l’a empoignée par le t-shirt. « Linn menass pou touye mwa. » Puis il serait reparti.

«Mo pou tortir twa»


Le 3 février, l’homme est revenu à la charge. «  Il a débarqué à 6 heures du matin et m’a insultée et m’a une nouvelle fois menacée, en présence de mon actuel compagnon », indique la femme.  « Mo pou koup twa, mo pou kidnap twa, mo pou tortir twa, mo pou batt twa. Mo pou revini mo pou koup twa. Mo pa gagn traka la poliss, zomm ki all dan prizon », telles auraient été les menaces proférées par son ancien compagnon avant de repartir.

La femme  s’est rendue au poste de police pour consigner une déposition. « Mon nouveau compagnon me dit qu’on doit quitter le quartier, mais je ne veux pas. C’est ma maison. J’y ai ma famille », explique Priscille. Malgré la déposition à la police, son ex serait revenu très tôt lundi. « Il est arrivé vers une heure et a commencé à faire du bruit. Il est venu jusqu’à la fenêtre de notre chambre. Je me suis réveillée en sursaut et je suis sortie pour lui demander de s’en aller», ajoute  la jeune maman. Depuis ces incidents, la police est à la recherche du suspect pour obtenir sa version des faits.