Live News

Sondage Afrobarometer : plus de la moitié des Mauriciens estiment leur appartenance aussi importante que leur communauté

Le peuple se sent-il mauricien avant tout ? Ou c’est son appartenance communautaire importe plus que tout ? Et qu’en est-il du savoir-vivre ensemble ? La firme Straconsult a effectué un sondage Afrobarometer à ce sujet. Les conclusions sont parlantes, parfois étonnantes…

Dans son dernier sondage Afrobarometer, rendu public le 22 septembre, la firme Straconsult a sondé 1 200 personnes, soit un échantillon représentatif de la population mauricienne, sur l’importance du patriotisme et de l’appartenance ethnique.

Selon le sondage, « les Mauriciens expriment un fort sens d’identité nationalité et ont un haut niveau de tolérance et de confiance dans la communauté ». En scrutant les résultats, les chercheurs arrivent à la conclusion que « la plupart des citoyens estiment que leur identité nationale en tant que Mauriciens est au moins aussi importante que leur appartenance ethnique. La plupart disent aussi qu’ils font confiance à leurs voisins et les autres citoyens et expriment une attitude tolérante envers les gens des différentes religions, ethnicités, na-tionalités et orientations sexuelles ».

Par contre, près de la moitié des Mauriciens sont d’avis que le gouvernement ne donne pas un bon traitement à leurs groupes ethniques.

55 % des Mauriciens portent autant d’importance à leur communauté qu’au fait d’être Mauricien

Plus de huit Mauriciens sur 10 (83 %) donnent au moins autant de valeur à leur identité nationale qu’à leur identité communautaire. À l’intérieur de ce groupe, 55 % accordent autant d’importance à leur communauté qu’à leur identité nationale. 13 % des sondés affirment que leur communauté est plus importante que leur identité mauricienne alors que 5 % disent accorder de la valeur uniquement à leur appartenance ethnique.

Par contre, 28 % s’estiment soit uniquement Mauriciens soit plus Mauricien qu’autre chose. Ce sentiment est plus prononcé chez les citadins (32 %), les jeunes (32 %) et les « citoyens plus pauvres » (33 %).

Citizens’ choice of identity: Ethnic or Mauritian? 

citizen

Feel only or more Mauritian | by demographic group

citizen

Un traitement inégal par le gouvernement

46 % des Mauriciens, soit près de la moitié, estiment que leur communauté est traitée parfois (30 %), souvent (12 %) ou toujours (4 %) de manière injuste par le gouvernement. Comparé au sondage de 2017, la proportion de ceux qui disent que le gouvernement traite tout le monde de manière égale, et cela peu importe la communauté, est tombée de 20 %.

« La proportion qui dit que leur groupe ethnique est souvent ou toujours traité de manière injuste par le gouvernement est plus élevée chez les citoyens qui vivent dans la pauvreté, alors qu’elle est de 8 % chez les plus aisés », indique le sondage.

94 % expriment de la tolérance envers les autres religions

Un autre enseignement du sondage est que 94 % des citoyens affirment être tolérants envers les autres religions et 93 % envers les autres groupes ethniques. Qu’un membre de leur famille se marie avec des gens d’une autre communauté ne pose pas problème à 69 % des sondés. Une forte majorité affirme être tolérante envers les immigrés (72 %) et homosexuels (60 %).

Social tolerance 

citizen

Unfair treatment of ethnic groups by government

citizen

Interethnic marriage 

citizen

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !