People

Sonal Holland : unique «Master of Wine» en Inde

Sonal Holland Sonal Holland a animé plusieurs « Wine Pairing dinners » durant son passage à Maurice.

Elle est la seule personne en Inde à détenir le titre de vin le plus prestigieux au monde, le « Master of Wine » (MW). Un titre mythique que Sonal Holland, 45 ans, porte avec honneur. Invitée par Grays, elle était à Maurice du 15 au 18 novembre pour faire découvrir aux fins gourmets, mais aussi aux gourmands, une gamme de vin qui se marie parfaitement à la gastronomie indienne.

MW ! Deux lettres qui valent leur pesant d’or dans le monde vinicole. Ils produisent des vins d’exception et sélectionnent les bouteilles rares pour les caves les plus somptueuses. C’est la plus haute distinction mondiale. Elle est offerte par l’Institute of Master of Wine en Grande-Bretagne. Et c’est Sonal Holland qui a obtenu ce titre. C’était en 2016. « Je suis très honorée de mon titre. Cela a toujours été mon intention de devenir le premier Master of Wine de l’Inde. D’ailleurs, c’était mon seul objectif, dès que j’ai mis les pieds dans cette industrie. J’ai travaillé dur pendant 10 ans pour atteindre mon but », confie Sonal Holland.

Pour obtenir une telle qualification, cela demande plusieurs années d’apprentissage acharné et un dévouement presque total à la cause du vin et des vignes. Ils ne sont que 380 dans le monde entier à la détenir.Un chiffre qui ne représente qu’une infime fraction du nombre total de candidats qui tentent leur chance pour obtenir ce titre, mais qui échouent malheureusement.

Sonal Holland
L’an dernier, elle a fondé le Soho Wine Club, à Bombay.

Et Sonal Holland est la seule personne à posséder ce titre sur une population de 1,3 milliards d’habitants. Ce qui fait d’elle le professionnel de vin le plus accompli de l’Inde. Cette maman d’une petite Rihanna de 9 ans a bâti son entreprise, qui comprend une école de formation et un club d’adhésion dédié aux amateurs de vin. De plus, elle possède une chaîne YouTube Sonal Holland Wine TV, qui compte presque 1 million d’abonnés. Signe que la culture de vin a fait son entrée dans la Grande péninsule. « Le marché est naissant, mais je pense réellement que l’Inde a une culture de vin et une industrie prospère », confie l’experte en vin, qui a remporté plusieurs distinctions. 

Notons que c’est en 2007 que Sonal décide de se spécialiser dans le vin afin de devenir « wine-trepreneur ».  « J’ai été exposée à la culture de vin lors de mes nombreux voyages avec mon époux et aussi en Angleterre. Or, dix ans de cela, la culture de vin n’existait pratiquement pas en Inde. Ce pays n’était connu ni comme fabriquant ni comme consommateur de vin. Et il n’y avait donc personne qui jouait le rôle d’éducateur pour vins. Je me suis demandée si j’allais être cette personne qui pourrait faire connaître le vin en Inde en étant consultante en vin. C’est ainsi qu’à commencé mon aventure. Avec, dans le viseur, un objectif bien défini, obtenir un titre », fait ressortir Sonal Holland.

Travaillant dans le secteur du recrutement, Sonal Holland laisse tomber son job pour se consacrer au vin. Encouragé par son époux britannique, qui est un gestionnaire de fonds, elle entame des études au Wine and Spirits Education Trust (WSET) à Londres. Commence alors une vie à cent à l’heure. Avec des voyages constants entre Londres et Mumbai, elle jongle entre cours et vie de famille. Cela lui demande un investissement personnel important. Ce n’est pas pour autant qu’elle lâche l’affaire. Après avoir complété les niveaux 1, 2 et 3, elle s’engage pour le titre de Master of Wine. 

Le succès est au rendez-vous. « Tout le monde en Inde, que ce soit dans le commerce ou parmi les consommateurs, a accueilli ce titre avec fierté », explique la Master of Wine. Sonal lance son école de formation en vins et spiritueux en 2009, la Sonal Holland Wine Academy, qui délivre des diplômes du WSET. Devenue consultante pour la filière indienne de distribution, la chaîne hôtelière ITC, elle lance une chaîne YouTube Sonal Holland Wine TV, qui propose notamment des accords mets et vins.

Sonal Holland
Elle a obtenu le titre de Master of Wine en 2016.

L’an dernier, elle a fondé le Soho Wine Club à Bombay, qui apporte à ses membres une collection de vins du monde entier, soigneusement sélectionnés, couplée à des dégustations tutorées et à des expériences viticoles exclusives. Sans compter qu’elle a remporté plusieurs distinctions, en plus de figurer dans le Top 50 des femmes les plus influentes de l’Inde.

Si elle est reconnaissante et honorée de son parcours, elle ne dément pas qu’une lourde responsabilité pèse sur ses épaules. « C’est une très lourde responsabilité. Les gens ont des attentes, il y a aussi l’attente de l’industrie, du pays en entier. Mes actions aujourd’hui doivent contribuer efficacement à la croissance de l’industrie à la fois en Inde et à l’étranger. Il est important pour nous de pouvoir créer un impact. Je suis animée par une passion de bien faire pour mon pays. Cela me pousse à penser de manière innovante et à repousser les limites de ma propre capacité, parce que je me trouve dans des eaux inexplorées et je me réinvente en permanence. En Inde, nous avons énormément d’opportunité pour le vin et je dirais la même chose pour Maurice », explique Sonal Holland.