Faits Divers

Son employée détourne environ Rs 600 000 - La directrice : «J’étais tout le temps occupée»

Au début de la semaine écoulée, la directrice d’une société spécialisée dans la vente d’électroménagers et de motocyclettes a porté plainte à la police contre une de ses employées pour détournement de fonds. Au total, la somme de Rs 600 000 aurait été subtilisée. Cependant, la police n’a pas encore procédé à l’interpellation de la suspecte. 

Selon la directrice, la présumée coupable aurait falsifié des reçus pour les paiements à crédit. C’est le 9 février qu’elle aurait découvert le pot aux roses, en passant au crible les livres de compte. Elle explique avoir remarqué des anomalies dans des paiements effectués par des clients auprès d’une compagnie offrant des facilités de crédit. 

En vérifiant les transactions, la directrice a remarqué que le montant d’argent payé à la société de crédit excédait le montant reçu dans son magasin. Elle aurait alors fait un inventaire, incluant la vérification des reçus et des factures. Elle a  alors réalisé qu’il s’agissait d’un paiement effectué par l’époux de la caissière, qui venait au magasin pour payer ses achats à crédit. Après vérification, elle a constaté des anomalies de Rs 162 000, rien que pour le mois de février.

La caissière aurait profité de l’absence de la fille de la directrice, actuellement en congé de maternité, pour commettre son forfait. « Mo tifi abitie okup kont. Zot kone li pa la, zot fer magouy », explique la directrice.

Celle-ci a d’abord présenté les faits à son employée avant d’aller porter plainte à la police. « Elle est venue en compagnie de son époux, qui a dit : ‘Al fer case, li pou sorti lor kosion sa. Case pou roule 5 an ». Quant à la caissière, elle aurait feint une migraine et n’aurait fourni aucune explication. 

Celle-ci aurait pris toutes les précautions pour que son petit manège ne soit pas découvert. Cependant, il y a une semaine, la directrice a trouvé une liasse de billets hors de la caisse et placée dans un tiroir. « Tou kas bizin met dan lakes. Mo ti anvi kone kifer Rs 6 000 ti dan enn lot tirwar », explique-t-elle. 

La directrice a récupéré les billets et a attendu que la caissière finisse son travail. À sa grande surprise, son employée n’a pas parlé des Rs 6000 récupérés par la directrice. Le même jour, la directrice a retrouvé des duplicata de certaines factures. Celle-ci a déclaré : « Elle a profité du fait que j’étais tout le temps occupée pour faire ses manigances. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !