Live News

Solidarité : les hôtels mettent 1 700 chambres à la disposition de la Santé

Veranda L’hôtel Veranda Grand-Baie a cédé à la Santé ses chambres comme centre de quarantaine.

Voilà un bel exemple d’entente entre le secteur privé et l’État, pour surmonter une situation unique en son genre. Les annonces s’amoncellent depuis la soirée du jeudi 19 mars, date à laquelle le pays est passé en confinement. À dimanche après-midi, selon un premier décompte officieux, pas moins de 1 700 chambres d’hôtel serviront à héberger les Mauriciens ayant décidé de regagner le pays en cette période critique.

« Nous avons déjà deux hôtels : Veranda Palmar et Veranda Grand-Baie. C’est avant tout un acte de solidarité et de soutien aux autorités locales qui abattent un travail déjà colossal pour accueillir ces Mauriciens en quarantaine », indique Candice Couacaud, Manager – Communication and PR chez VLH Limited. « C’est une situation inédite qui invite à des actes citoyens », ajoute-t-elle.

Cet élan de solidarité vient d’un secteur-clé le plus affecté par la pandémie Covid-19. Si les mois de janvier et février le pays a accueilli quelque 249 000 visiteurs, les prochaines semaines sont synonymes d’une chute substantielle dans le nombre de touristes.

Mouvance nationale

Par exemple, South African Airways a suspendu tous ses vols hors de l’économie la plus industrialisée du continent. Or, l’Afrique du Sud a compté pour 6,1 % des arrivées en janvier-février à Maurice.

Les hôtels font partie du segment formel et régulé du tourisme mauricien, répondant à de strictes normes infrastructurelles et de qualité de service. Au 31 décembre, selon Statistics Mauritius, il y avait 112 hôtels en opération dans le pays, avec une capacité de 13 489 chambres et 31 024 lits.

Le profil des opérateurs mettant leurs hôtels à la disposition du ministère de la Santé est représentatif de l’industrie. Vendredi, le groupe Attitude a annoncé que l’Emeraude Beach est sous la responsabilité de la Santé depuis la veille. Le groupe Trimetys a mis à la disposition des autorités le Be Cosy Apart Hotel, un établissement de dix chambres. Sur le littoral Nord-est, le Radisson Blu Poste-Lafayette Resort & Spa sera transformé en quarantaine. Samedi, Beachcomber Resorts & Hotels s’est joint à la mouvance. L’hôtel Victoria Beachcomber Resort & Spa sera sur la liste ce lundi 23 mars.

« Nous avons tenu à répondre favorablement à l’appel du gouvernement, en cette période où le monde entier traverse des moments extrêmement pénibles. Nos pensées vont particulièrement aux personnes testées positives au virus », déclare Jean-Louis Pismont, Chief Operations Officer du groupe.

Avec une situation de crise, il est certain que les perspectives seront revues à la baisse, soit inférieures aux recettes de Rs 63 milliards prévues pour 2020.


Le Solana Beach, nouveau centre de quarantaine

C’est au tour de Southern Cross Hotels de répondre à l’appel des autorités pour participer à la lutte contre le Covid-19. Le groupe met ainsi à la disposition Le Solana Beach Mauritius comme centre de quarantaine. «Lors du dernier conseil de l’AHRIM qui s’est tenu le jeudi 19 mars, le gouvernement a demandé aux membres de l’association de mettre à sa disposition des chambres d’hôtel pour la mise en quarantaine de personnes revenant de l’étranger, majoritairement,des compatriotes mauriciens. Southern Cross Hotels, en tant qu’acteur économique responsable et joignant ses efforts à cet élan de solidarité nationale, a répondu positivement à cet appel en proposant le Solana Beach Mauritius comme centre de quarantaine à partir de ce lundi 23 mars», indique Fabio Meo, Chief Operating Officer de Southern Cross Hotels, dans un communiqué émis dimanche soir. Le groupe est en contact permanent avec Jocelyn Kwok, CEO de l’AHRIM, et également avec ses confrères hôteliers « afin d’aider les autorités à faire face à cette situation sans précédent ». « L’industrie hôtelière est un pilier de l’économie mauricienne et il est de notre devoir à tous d’être unis face à l’adversité », a-t-il conclu.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !