Explik Ou Ka

Solférino, Vacoas : le mur de la discorde

Un mur qui met le citoyen Kumar dans tous ses états. Un mur qui met le citoyen Kumar dans tous ses états.

Kumar réside à Solférino 5, Vacoas. Il s’est rendu à la municipalité de Vacoas-Phoenix pour consigner une plainte le 7 juin 2019 au sujet du mur construit par sa voisine qui, selon lui, n’est pas conforme à la loi. « Ce mur ne respecte pas les normes, car la distance raisonnable avec la rue n’a pas été respectée et cela occasionne des problèmes d’accessibilité. J’ai fais une plainte dès le début de la construction du mur, mais vu le temps pris par les inspecteurs pour effectuer une visite des lieux, le mur mitoyen avait déjà été complété », déplore Kumar. 

En décembre, l’habitant de Solférino s’est rendu une nouvelle fois à la municipalité de Vacoas-Phoenix où les inspecteurs l’ont informé que le papier qui devait être servi à sa voisine retournait à chaque fois à la mairie. « J’ai cru comprendre que ma voisine n’a jamais reçu de papier de la municipalité. C’est une nouvelle habitante de la localité, ce qui explique certainement la raison pour laquelle le papier n’est jamais arrivé à destination. Entre-temps, cela fait déjà six mois depuis que le mur a été érigé et aucune action n’a été prise jusqu’à présent », explique Kumar. 

Intervenant sur les ondes, le maire de la ville de Vacoas/Phoenix, Pravind Kumar Ramburn, a affirmé ne pas être au courant de ce problème. Il a, toutefois accepté de rencontrer Kumar à la municipalité pour consulter le dossier. Le maire de la ville explique que lorsqu’une plainte est enregistrée, des inspecteurs procèdent à une visite. S’il y a des raisons de le faire, la personne concernée sera poursuivie.

 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP