Faits Divers

Soirée dansante : 17 mineurs interpellés

Photo d'illustration

Dix-sept adolescents qui voulaient faire la fête se retrouvent au poste de police. Dimanche 7 juin en début de soirée, les enquêteurs de la Brigade pour la Protection des Mineurs ont effectué une perquisition dans un restaurant situé à Grand-Baie et ont surpris 17 adolescents sur la piste de danse consommant des boissons alcoolisées.

Les hommes du sergent Sameer Hoosenee avaient eu vent que le responsable de cet établissement de Grand-Baie accueillait des mineurs dans son restaurant et où les boissons alcoolisées étaient en vente libre aux mineurs, ce qui est interdit par la loi. Les unités de la Brigade pour la Protection des Mineurs de l'île ont été mises à contribution pour les besoins de cette opération. Une unité de la Special Supporting Unit de même que le Police Dog Section ont prêté main forte aux limiers de la Brigade pour la Protection des Mineurs.

Sur le coup de 21 heures des policiers en civil ont investi ce restaurant qui abrite aussi une piste de danse. La traque des mineurs ne faisait que commencer. L'identité des policiers déclinée à l'intérieur du restaurant, le Disc-Jockey de la soirée a été prié d'éteindre la sonorisation en vue de faciliter la tâche des policiers. Les fêtards sont contrôlés afin de repérer les mineurs se trouvant dans le restaurant. 17 mineurs, garçons et filles sont recensés à cette soirée dansante. Ils sont âgés entre 13 et 17 ans habitant les régions nord, ouest et la capitale. Un des organisateurs de la soirée a été inquiété par les hommes du sergent Hoosenee placés sous la supervision de l’Assistant Surintendant Ghoora.

L'organisateur de la soirée a été lui verbalisé pour « allowing minor to have access in licensed premises  where alcohol is exposed for sale ». La police a également vérifié le permis de l'opérateur. Ce dernier détient une licence d’opération pour restaurant et club privé, autorisés à vendre des boissons alcoolisées.  

Selon les dispositions de la loi, des mineurs ne sont pas autorisés d'accès dans des lieux où l'alcool est en vente libre sans la présence de leurs parents. 

Les 17 mineurs qui n'étaient pas accompagner de leurs parents ont été conduits au poste de police de Pointe-aux-Canonniers où leurs parents ont été informés de leur présence dans cette soirée dansante.

Outre cette descente dans ce restaurant dimanche, l'escouade de la Brigade pour la Protection des Mineurs maintient une présence accrue sur le terrain. Des maisons de jeux fréquentées par des mineurs, de même qu'un autre restaurant-pub du Nord ont été contrôlés récemment. Une maison abandonnée à Plaine-des-Papayes a aussi été perquisitionnée où quatre garçons et deux filles ont été interpellés.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective