Live News

Situation des squatters : Atma Bumma appelle à la discipline

Photo prise ce jeudi lors d'une opération d’évacuation des squatters à Malherbes, Curepipe.

Atma Bumma, candidat battu aux dernières législatives dans la circonscription no 8 (Moka/Quartier-Militaire) et qui dit intervenir au nom du Mouvement Patriotique (MP), affirme  que le gouvernement ne peut encourager aucun individu « qu’il soit riche ou pauvre de s’approprier les terres de l’Etat ». 

Atma Bumma lance un appel à la discipline, à la rigueur et au respect des règles. « La question de logement pour les démunis est toujours une question sensible. Le droit au logement  est tout à fait légitime. L'Etat a ses responsabilités, tout comme les citoyens », dit-il. 

Atma Bumma affirme toutefois qu'on ne peut encourager des passe-droits. 

« Tous les gouvernements confondus ont, pendant trop longtemps toléré l'indiscipline, la légèreté et le manque de rigueur. Lorsqu'ils sont au pouvoir, les politiciens utilisent un langage, mais une fois dans l’opposition ils parlent autrement. C’est ainsi que la classe politique perd toute sa crédibilité. Lerla mem ki ena bouku dimoune  fer seki zot anvi et zot kone pou ena politiciens pou galoupé ek vine a zot secours. Il est temps d’arrêter tout çà ! » lance Atma Bumma. 

Il rappelle la mise au placard de la route circulaire par l’ancien gouvernement suite aux plaintes des squatters des régions de La Cure, entre autres. C’était, précise-t-il, pourtant un projet vital pour décongestionner la capitale.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !