Actualités

SIFB toujours dans le viseur de l’Icac 

Les enquêteurs de l’Independent Commission Against Corruption (Icac) ont débarqué dans les locaux du Sugar Insurance Fund Board (SIFB) à Port-Louis, durant la semaine écoulée. Cela fait suite à une lettre anonyme qui dénonce plusieurs irrégularités au sein de l’organisme.

 Des cas de conflit d’intérêts, de favoritisme et aussi de vols: autant d’allégations que dénoncent des cadres du SIFB dans une lettre adressée à la Commission anti-corruption en début juillet. Ayant démarré une enquête préliminaire, les hommes de Navin Beekarry se sont rendus au SIFB, jeudi dernier, pour éplucher certains documents.

Selon nos recoupements, l’Icac tente d’établir si les allégations de maldonne sont fondées et si des registres auraient été falsifiés. Deux enquêteurs s’intéressent particulièrement aux entrées effectuées le 23 juillet 2018. Qui plus est, les enquêteurs veulent savoir si des certificats auraient également été émis sur des faux noms mais aussi sur celui d’un planteur déjà décédé. Le nom de la personne décédée aurait été utilisé pour émettre un certificat SFSO 22.

Les enquêteurs épluchent également des documents après que des malversations auraient été détectées après que des meubles et des équipements auraient disparu après la fermeture de certains bureaux subsidiaires. Les enquêteurs auraient aussi eu vent des rénovations effectuées dans certains bureaux sans passer par un appel d’offres.
Au siège de l’Icac, on n’écarte pas la possibilité de convoquer certains cadres du SIFB dans les semaines à venir pour obtenir leurs versions.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective