Live News

Shift system : préparation d’un accord entre les médecins et la Santé

On se dirige vers un accord au lieu d’une confrontation. Le shift system dans les hôpitaux est contesté par le personnel soignant depuis son entrée en vigueur mi-2016. La Medical and Health Officers Association (MHOA) et le ministère de la Santé s’affrontent devant la Commission de conciliation et médiation (CCM). Les contestataires prônent l’accord.

Selon le président de la MHOA, le Dr Vimesh Sewsurn, « nous nous dirigeons vers une entente, mais à ce stade, nous ne pouvons en dire plus ».

Cependant, le ministère et les dirigeants de la CCM se rencontrent le 1er juin. Les représentants du ministère auront l’occasion de faire part de la position de l’employeur.

Quant à Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other unions (FCSOU), il compte venir avec une motion pour trouver un arrangement formel devant la CCM. Avant cela, le ministère doit respecter son engagement d’honorer six points. Lesquels sont des revendications et des demandes d’éclaircissement, avancées par la FCSOU. Si jamais les deux parties n’arrivent pas à un accord, elles se retrouveront dans une impasse et l’affaire pourrait prendre une allure de bataille légale interminable. « Nous nous sommes suffisamment battus », souligne Narendranath Gopee.

La fédération se base sur les conditions préconisées par le Pay Research Bureau (PRB) pour contester les conditions du shift system. Ces conditions font office de contrat d’emploi, affirme Narendranath Gopee : « les fonctionnaires y ont adhéré en signant l’Option Form. Nous verrons si le ministère respecte le PRB ou pas. » Le syndicaliste ajoute que la FCSOU a demandé au ministère de venir justifier les conditions du shift system à la lumière des recommandations du PRB.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation